Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

                              Communique de Presse

 

                                               Dette de Démocratie et de Justice

 

 

Les atteintes répétées contre les Droits et Libertés mettent aujourd’hui  la démocratie Sénégalaise à rude épreuve. Avec les agressions physiques perpétrées  ce 23 juin contre Alioune Tine, président de la Raddho et Oumar Diallo chargé de l’Alerte d’urgence, le système inique d’intimidation , d’impunité et de bâillonnement des libertés instauré par le régime de l’alternance a franchi le rubicon.

 

De tels actes traduisent de la part de leurs auteurs et commanditaires un reniement coupable de la culture démocratique patiemment construite par des générations de combattants pour la liberté et constituent une preuve irréfutable de la grave régression démocratique de notre pays.

 

 L’observatoire de la RADDHO de Tambacounda :

 

  • condamne avec la dernière énergie ces actes violences contre de paisibles militants des droits de l’homme
  • exprime sa profonde indignation devant de tels forfaits,
  • exprime ses vives préoccupations pour la grave tendance à l’ivoirisation du Sénégal,
  • exige que toute  la lumière soit faite sur ces agressions subies par des militants des droits de l’homme

 

Notamment :

 

  • En identifiant les auteurs et  commanditaires de ces actes de barbarie,
  • En évitant d’organiser l’impunité autour de ces actes graves,
  • En utilisant toutes les voies de droit pour que justice soit faite.

 

 

                                                           Fait à Tamba ce 26 juin 2011

 

 

                                                       Le coordonnateur de l’ODDH  de Tambacounda

                                                                       Alioune Badara Diallo