Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

debykhartoum.jpg

La chirurgie esthétique devant promouvoir un nouveau Idriss  Deby Itno, aux yeux des tchadiens et de la communauté internationale, a plutôt assombri l’image de l’homme et a établi la preuve d’un homme manipulateur. En passant, la politesse  exige que je réponde  au geste de l’ainé Dr Albissaty qui m’a récemment cité dans son analyse. Je reviendrai dans un prochain article. Je tiens pour le moment à démontrer l’échec de l’opération main propre de Deby.

 

À l’intérieur du Tchad

Presque tous les grands journaux et grands journalistes ont dénoncé sans vergogne la tromperie de Deby. Ce fut difficile pour lui de convaincre les tchadiens puisque tous les vrais pilleurs sont restés à nul autre lieu qu’à la propre table de Deby lui-même. Bien que beaucoup de tchadiens se soient réjouis du séjour de certaines personnes à la maison d’arrêt de Ndjamena, pas une seule personne n’a cru à la bonne foi de Deby. Le président ne peut donc pas comptabiliser  cette réjouissance circonstancielle et tirer un profit politique ou un avantage de position en vue des prochaines élections.

 

Sur le plan intérieur,  Deby et ceux qui l’ont conseillé d’initier cette tromperie sont dépassés par la réticence et la maturité des tchadiens dans l’interprétation des jeux politiques. Étant peu convaincant dans son mensonge et devant l’incrédulité des tchadiens, Deby et ses conseillers se sont agités et s’en sont pris à des journalistes qui ne font qu’informer objectivement les tchadiens(le journal La Voix ). Définitivement, la moisson fut maigre à l’intérieur du Tchad et Deby est très mecontent. Qu’en est-elle à l’extérieur et en ce qui concerne la diaspora tchadienne?


La diaspora


Soit Idriss Deby Itno et ses conseillers n’ont pas vu venir la presse tchadienne en ligne soit ils l’ont vu mais ils ne peuvent rien. Toujours en est-il que la presse en ligne a pris le soin d’expliquer minutieusement la nième tromperie de Deby. Nous lisons cette presse démonter pièce par pièce le grand mensonge de fin de l’année 2009. Dans son analyse de l’opération main propre de Deby, qualifiée par l’auteur d’une « démarche sans  valeur malgré sa belle apparence »,  Joe Al Kongarena a sorti l’artillerie lourde : « Cette affaire n’est qu’un contre-feu visant à nous distraire à un moment où nous devons réclamer un recensement électoral biométrique...Leurrer massivement est un art que connaissent particulièrement Deby et ses hommes de mains… le président agit dans la nuit par la vertu d'une volonté "vérace" mais sans valeur malgré sa belle apparence Tous ceux qui connaissent Idris Deby effectivement n’en démentent pas.

 

Pendant que Halata de Tchadanthropus.com démontrent,  avec documents en preuves, l’implication des proches de Deby dans cette affaire du ministère de l’éducation, lesquels proches ne sont jamais inquiétés, Bérémadji Félix, un des hommes les plus renseignés sur Deby confirme les précédentes analyses et livre ce que Deby secrètement a gardé au fond de lui : « …des poudres aux yeux.» Le redoutable objecteur d’opinions, Makaila ou Mak pour les intimes, si c’est seulement pour combattre Deby,  était là et à point nommé.

 
Si à travers les débats sur le blog de Mak et le site librafrique.com on retient que certaines personnes arrêtées avaient fauté par le passé d’une manière ou d’une autre et qu’elles méritaient pour leurs gueules, en ce qui concerne Idriss Deby, son image ne s’est pas améliorée. Il est resté  un manipulateur pris la main dans le sac et son mensonge découvert et rejeté par l’ensemble des tchadiens.  

 

N’ayant plus de choix et l’affaire devenant gênant,  Idriss Deby et ses conseillers poussèrent l’unique témoin de l’affaire du ministère de l’éducation à la fuite afin de se sortir petitement de l’affaire qu’ils ont eux-mêmes orchestrée.

 

Bilan de la chirurgie : Deby n’est pas moins malgracieux qu’hier. Une opération absolument sans résultat. A recommencer ou abandonner mr le président


Brahimy Mahamat Abdelkerim

Biltine10@yahoo.fr