Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

Le Sénégal prêt à accueillir un autre réfugié

 

Le sort de Djibrine Assali Hamdallah vient d’être remis en cause par un comité de soutien résidant au Sénégal qui réclame sa libération. Arrêté le 21 août 2011 sous pretexe fallacieux et dénoué de tout fondement selon le comité de soutien. M.Assali a été interpellé à Kartoum par les services de renseignements Soudanais qui lui auraient dit que sa sécurité serait menacée et qu’ils seraient venus assurer sa protection. Aujourd’hui toujours selon le comité, sa famille au Tchad et ses fils à l’étranger n’ont aucune nouvelle de lui.

 

 

Le comité de soutien reste préoccupé par la détention de M. Djibrine Assali qu’il juge d’illégale et  craint fortement le risque de son extradition vers le Tchad. Ces derniers demande sa libération et comme pays d’accueil, le comité porte le choix sur le Sénégal.

« La problématique de la protection des défenseurs des droits de l’homme se pose aujourd’hui en Afrique et dans le monde » un acte que Mamadou Diop Castro secrétaire général de l’Unsas (union nationale des syndicats autonomes du Sénégal) et membre du comité de soutien de Djibrine Assali déplore et ne manque de citer quand l’occasion se présente. Selon Diop Castro, beaucoup d’espoir était né après le processus de  démocratisation engagé à travers le monde pour plus de pain de paix et de liberté.

 « Force est de constater que des reculs graves sont notés dans certains pays où les libertés démocratiques ne sont plus respectées, ou les libertés syndicales sont constamment violées et cela se traduit par des arrestations par des emprisonnements des jugements hâtif et exil » se désole M. Diop Castro.

Le comité de soutien de Djibrine Assali ne compte pas se stagner sur une conférence de presse et selon Makaila Nguebla militants des droits de l’homme et membre de la Raddho un sit-in sera planifié devant l’ambassade du Soudan.

Bineta MANE (Stagiaire)

 Source: Walf Grand Place

 

PRESS-1.jpg

Article 1

 

PRESS2.jpg

 

 Cliquez pour agrandir les textes