Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

yorongar.jpg


A bord de trois véhicules, le délégué Marty, membre de la CENI, est menacé de mort par  le député décrété Lukas Mbairedoum, le Maire  décrété  sortant Derhoudou et le DGA Nadji, le secrétaire général de l’Université de Moundou, le délégué de l’éducation nationale qui sont tous les ténors du Mouvement Patriotique du Salut (MPS), parti au pouvoir d’Idriss Deby. Ils lui reprochent de s'être opposé aux tentatives de fraudes en faveur de leur parti.


Par ailleurs, les mêmes responsables du MPS, ont menacé le Sous- préfet de Bébédja qui fait office,  pour avoir refusé de faciliter les fraudes par le biais des procurations fictives et décliné les propositions alléchantes en monnaies sonnantes et trébuchantes qui lui ont été faites.


Par ailleurs, nos sources sur place, nous signalent que plusieurs localités ont voté en faveur de la coalition de l’opposition regroupée autour de Saleh Kebzabo et du parti Fédération Action pour la République (FAR).


Des dizaines et des dizaines de militants du Mouvement Patriotique pour le Salut (MPS), auteurs des fraudes, ont été arrêtés et jetés en prison à Sarh, Koumra, Doba, Moundou et Bébédja, de même qu’au 9ème arrondissement à Ndjaména et à Ati.


Selon les mêmes sources, le parti du député et opposant Ngarléjy Yorongar a remporté avec un résultat de 51,14% contre 30,75% à Bébédja, fief et bastion historique du fédéraliste.


Au regard de ces informations qui nous parviennent  du pays,  tenant compte des abstentions signalées par les observateurs internationaux présents dans les différents bureaux de votes et rapportées par les médias étrangers sur le déroulement de l’élection communale au Tchad , on peut déduire que Le régime MPS est contesté sur l’ensemble du territoire national.


Ce sont là les indicateurs et signaux sérieux d’une alerte et d’un ras-le-bol général des populations tchadiennes qui aspirent à une véritable démocratie sans tricherie et que le meilleur gagne par la voie des urnes sans violences armées, ni rapport de forces.


Idriss Deby tirez enfin la leçon de ces résultats et quittez le pouvoir maintenant !


Makaila Nguebla