Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

lena-sene1.jpg

Léna Sène, citoyenne sénégalaise, établie aux Etats-Unis, a intégré le parti REWMI pour devenir la directrice de campagne du candidat Idrisssa  Seck, à l’élection présidentielle de 2012.

 

De père sénégalais et de mère Ukrainienne, Léna Sène est devenue en six (6) mois la star du landerneau médiatique sénégalais. Elle  fait quotidiennement  la UNE de tous les journaux.

Mais depuis la défaite de son candidat à l’élection présidentielle du 26 février, la jeune femme, est subitement dépréciée par les mêmes journaux et sites Internet de son pays.

Nul ne peut comprendre ce retournement spectaculaire de l’’admiration publique à l’encontre de cette jeune femme.

A notre humble avis, elle n’est pour rien dans la débâcle de son Président, car les électeurs sénégalais sont imprévisibles et versatiles.

En 2007, Idrissa Seck qui a, à peine,  créé son parti, était sorti 2ème de l’élection présidentielle. Parce qu’à l’époque, il était considéré au sein de l’opinion nationale comme la victime de Me Wade. C’est pourquoi, en termes de revanche, les électeurs ont voté massivement en sa faveur .

En 2012, Macky Sall, victime également du Parti Libéral Sénégalais (PDS), polarise  aujourd’hui, la sympathie et l’admiration des Sénégalais, ce qui lui a valu d’être massivement élu, il en sort 2ème sur une liste des 14 candidats.

Revenons au cas de Léna Sène, elle est arrivée dans un contexte politique difficile marqué par l’incertitude totale qui a failli remettre en cause la tenue de l’élection du 26 février dernier.

 

Selon notre  angle de perception de la situation post-électorale, Léna Sène n’y est pour rien dans la défaite d’Idrissa  Seck à cette présidentielle. Car, Idriss Seck est sanctionné par sa propre turpitude et par ses négociations sans issues avec le Président Wade.

 

Cette jeune femme a hérité d’une situation où  le candidat Idrissa Seck  ne peut reconquérir son électorat de 2007 qui a cru en lui.

 

Idrissa  Seck doit d’abord s’en prendre à lui et la presse sénégalaise doit éviter de s’acharner sur Léna Sène au point de lui porter un préjudice moral.

 

 

La rédaction du blog de makaila