Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

1325.JPG

DECLARATION DES FEMMES D’ AFRIQUE DE L’OUEST EN SOUTIEN AUX FEMMES MALIENNES

 

Nous, femmes d’Afrique de l’Ouest et d’ailleurs,
Réunies ce jour, à l’initiative du Groupe de Travail Femmes, Paix et Sécurité en Afri-que de l’Ouest.
Conscientes des effets multiformes du conflit sur les femmes maliennes et leurs en-fants.
Exprimons tout notre engagement aux cotés de nos soeurs Maliennes.


Déplorons la durée, les crimes, les violences physiques et morales qui désagrègent le tissu sociétal du pays tous les jours davantage.
Exprimons notre profonde inquiétude face au lourd tribut humain, moral et économi-que payé par nos soeurs et enfants du Mali.
Dénonçons cette situation qui va à l’encontre des normes internationales des droits de l’homme et du droit humanitaire contenus dans les instruments juridiques notam-ment les Résolutions 1325, 1820 et suivantes du Conseil de Sécurité de l’ONU qui mettent l’accent sur la situation des femmes et des enfants dans les zones de conflits. Ces groupes constituent la frange de la population durement affectée à plus d’un titre par les conséquences néfastes de ces conflits.


Exprimons tout notre soutien à toutes les femmes et filles maliennes et appelons tou-tes les femmes organisées ou individuellement, à joindre leurs efforts, à se mobiliser dans un vaste mouvement de solidarité pour demander aux parties au conflit au Ma-li: De cesser les violences faites aux femmes et aux filles maliennes; D’entamer dans les meilleurs délais un dialogue inclusif, précurseur d’une négociation viable, comprenant effectivement les femmes et la société civile; De mettre en place immédiatement, un mécanisme national de prise en charge des effets physiques et psychologiques engendrés par le conflit et qui créent des séquelles irréversibles pour les populations concernées.


Tirons de la Sierra Leone, du Liberia, de la Guinée et de la Côte d’Ivoire, des ensei-gnements clairs et avons une conscience aigue de notre rôle naturel de facilitatrices de Paix et de Stabilité dans nos sociétés d’où l’urgence et la nécessité de notre parti-cipation pour le règlement des conflits qui agitent l'Afrique de l’Ouest.

Avons foi en la sauvegarde de l'intégrité morale et physique des populations du Mali.
Demandons à toutes les parties au conflit, en particulier l’Etat malien de mettre en oeuvre la Responsabilité de protéger pour assurer la protection des populations civi-les, en particulier des femmes et des filles victimes de viols et autres formes de vio-lences basées sur le genre.


Faisons nôtre, la Déclaration des femmes du Mali sur le processus de médiation, consolidation de la paix et de la sécurité, remis au Gouvernement Malien, le 15 no-vembre 2012, pour demander également aux instances de la CEDEAO et à la Com-munauté internationale de mieux impliquer les femmes maliennes dans les recher-ches de solutions idoines pour une sortie pérenne de la crise.


                                                                                          Fait à Dakar, le 30 Novembre 2012.

 

Lire la Déclaration intégrale : ICI