Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

calb3359necrologie 1 jpg

 

C’est avec une profonde douleur et grande  consternation que nous  venons d’apprendre le décès survenu,  ce jour du 29 décembre 2011, de notre frère et ami, Abdoulaye Ngaroudal,  connu sous le nom de «  Capi » de suite d’une courte maladie.

Atterrés  par cette triste nouvelle, nous :

* FRANCE 

-  ADOUM BELGOTO

- MOUSTAPHA DAHLEB

- MAHAMAT ASSILECK HALATA

- EMILE BELBA

- BRAHIM RIVA

BRAHIM NGAROUNDE

ISMAIEL TATOLA

 

* CANADA

- NARINGAR SOU

- MAHAMAT FAYCAL YARO

- ABBAS KAYANGAR

- ABBA ALI BADAOUI

- MOCTAR ADOUM

-Abbas KAYANGAR
 

* ETATS UNIS

- ABDALLAH AZENE 

- MAHAMAT ALI N'GARTIGAL

- ADAMOU DELGADO

 

*SENEGAL

 

-MAKAILA NGUEBLA

Allemagne  

-ADOUM NGAMADA


Des quartiers :  Mardjan Daffack, Klemat, Chari Arbeine (Rue de 40m), Arbout-Soulback, Bololo,  Quartiers Repos, Gardolé Djambal-Barh et de Ndjamana en général, qui de prés ou de loin connaissons ou avions connu,  le défunt au Tchad et qui résidons actuellement à l’étranger, présentons  nos condoléances les plus attristées  et nos compassions aux membres de sa famille éplorée à savoir :

-ISSA N'GAROUDAL , ABAKAR N'GAROUDAL et toute la famille et  apparentés.

 

Ces mêmes condoléances s’adresses également aux amis et frères d’enfance du défunt en l’occurrence :  J.B, GUIDJEDJE ,BASSIT, MOUSSA SOCRATES, CHONKO, AHMAT ZAKHAWA, ADOUM YAMBA, PEPE YARO, BRAHIM AL-KHALIL, BRAHIM HUWANOU, IDRISS TOGOI(AL-PACINO), GARBA MODIER, BRAHIM KORE(ALBELLA); FONTAINE KODJI MADJI, ABDELKERIM MOUSSA(BOUDJOUDJOU), BRAHIM BOLOLO...Et sans oublier tous les frères et amis de Ndjaména avec lesquels, nous avions formé une même famille.

 

« Capi » comme nous aimons bien l’appeler, est un ami et frère à nous tous, il est un homme bien et  sympa avec tous le monde. Il aime les autres et est aimé de tous.

 

Sa disparition brusque, laisse à ses parents et amis, un vide difficile à comble.

 

« Capi », tu nous as certes  quittés, mais saches que tu resteras toujours présent  dans nos coeurs.

 

Tous  ceux qui t’ont connu à  Ndjaména,  garderont  de toi, un excellent  souvenir !

 

Reposes en paix cher frère et ami  sur la terre de nos  ancêtres !

 

Nous implorons Dieu le tout puissant d’accepter ton âme dans son infini et immense  paradis !

 

ALLAH YAGHA-FOUR LEYA WA YAR-HAMA BE DJANNA

Inna lillahi wa inna ilayhi raji3oune 

 

                                                                                  Fait à Angers, le 29 décembre 2011