Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Bonjour Makaila,
 
Je t'envoie une information importante, tu peux en faire un article du blog. Voici tout est cohérent!
 
**************************************************************************************************************

UFDD C

LES REBELLES TCHADIENS SONT-ILS  PRIS AU PIEGE?

 

Le silence affiché par le régime dictatorial d’Idriss Deby ne signifie pas que rien  ne se passe. Il se passe de choses, des choses politiquement graves, qui compromettraient définitivement la paix au Tchad.

 

Des rumeurs courent, selon lesquelles le régime MPS d’Idriss Deby Itno envisage négocier en deux temps avec les rebelles Tchadiens : Une première partie officieuse avec le clan Zaghawa et une seconde phase officielle avec le commun de mortel rebelle Tchadien.

 

La  négociation  inter-clan Zaghawa !

 

En effet, une première délégation  composée uniquement de Zaghawa bediats (famille du président Idriss Deby) serait arrivée depuis deux semaines à Khartoum pour trouver un arrangement clanique avec l’ex président de l’UFR, Timane Erdimi. Le clan serait même déjà parvenu à une entente: Timane recevra sa part de gâteau pour service rendu et prendra la direction du pays de son exile doré, financé par le régime Deby, donc par l’argent des contribuables Tchadiens!

 

La fausse négociation de paix avec l’ensemble des rebelles !

 

Conformément au scenario en cours, une autre délégation officielle viendra pour proposer un accord de paix à l’ensemble des rebelles  y compris les quelques hommes de Timane abandonnés sur le terrain. En réalité, il s’agirait tout simplement de demander à qui veut rentrer à N’djamena de préparer sa valise et attendre le jour d’embarquement. Les quelques hommes de Timane bénéficieraient  aussi à leur tour, d’un plan de réinsertion une fois au bercail.

 

Tout semble indiqué que Deby cherche seulement la paix avec son clan, il s’en moque des autres tchadiens. Tout est fiscellé de  sorte que les autres rebelles soient mis devant un fait accompli sans choix autre que la reddition.

 

Pour le régime en place au Tchad, le problème se résume aujourd’hui à un clan  dans le clan Zaghawa, une négociation de paix inclusive ne préoccupe pas Idriss, moins encore la France qui soutien cette dictature implacable. Cette parodie de négociation planifiée par le régime d’Idriss Deby n’apportera aucune solution à la crise socio-politico-structurelle au pays de TOUMAI.

 

Source: confidentielle