Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

Abakar Assileck Halata, membre de l'opposition Tchadienne

 

                 " Face à la politique de la peur , la politique de la raison"

Nous remarquons  ce dernier temps que le despote tchadien Idriss Deby vient de découvrir la vertu de la lutte contre le terrorisme. Partant de son intervention opportuniste au Mali , monsieur Deby pense qu'il est devenu le nouveau leader de la sous région, avec son slogan de ayez peur, je vous protège.

Le tyran tchadien a la mémoire très courte , ignorant son rôle sur le terrorisme d'Etat en Libye et dans la sous région. Par son ingérence et son élan hégémonique ,Il a exposé  nos compatriotes aux dangers des xénophobes de tout bord. De la Libye , ou jusqu'aujourd'hui croupissent des milliers de tchadiens  dans des prisons et ou l'étiquette de mercenaire est collée à la peau de ces derniers  . Au Nigeria où des villages entier sont rasés et des tchadiens expulsés, qu'on les accuse d'être  partisans de Boko Haram;  vu la proximité du despote tchadien  avec l'ex-gouverneur de Maiduguri Mr Ali Shérif les présumés co-auteurs de la marque de fabrique Boko Haram.   De son rôle déstabilisateur au Darfour , qui a pour conséquence des milliers des morts et des déplacés .

Le voilà Deby au Mali  en donneur des  leçons , lui  qui ignore les droits les plus élémentaires de ses concitoyens, nous parle de la réconciliation , et de la bonne gouvernance?

Nous pensons que c'est une blague , le Tchad de Deby veut être membre permanent au conseil de sécurité  ,pour faire quoi ?

lui qui n'arrive même à sécuriser ses propres concitoyens , la preuve au moment ou le lobbying est engagé à sillonner le monde , un huissier Maitre ABBAYE était abattu en plein jour et un ancien directeur de la BEAC traqué et exécuté en Malaisie.

En chassant le naturel il revient au galop ,  voilà sa milice commet des viols et des actes de vandalisme au Mali. Comment ose-t-on accepter la demande d'un régime voyou comme celui de Deby comme membre permanent au conseil de sécurité?   

  Cherchant à rallier l'occident à sa cause, le dictateur n'a pas manqué de qualifier la Libye comme étant un pays qui fabrique les terroristes et la Centrafrique comme un pays abritant les forces du mal et " sanctuaire des terroristes" , 23 ans au pouvoir s'imposant par la force et la terreur , Deby a prouvé qu'il est un homme de pouvoir , mais pas un homme d'Etat , puisqu'il s'adapte au jour le jour, pour conserver son pouvoir,  vaille que vaille. En trahissant ses amis ; Gadhafi , Khalil Ibrahim (MJE) Bozizé   etc.…  Deby ne lutte pas pour les principes et les valeurs des droits humains , mais pour son pouvoir et  seulement son pouvoir.

Nous espérons que la communauté internationale ne va pas mordre à l'hameçon une fois encore , mais bien cerner le problématique et emmener des solutions adéquates. Bien que nous encourageons la lutte contre le terrorisme , mais que celle-ci ne serve pas aux dictateurs d'étouffer toute voie protestataire ou avoir le  subterfuge pour pérenniser leur pouvoir.

Rappelons -nous de la folie terroriste des années 1990 qui a couté la vie à 150.000 algériens, il a fallu les lois sur la concorde civile ( 1999) et la réconciliation nationale qui ont permis de faire descendre du maquis bon nombre de djihadistes .

 Tout ne se résout pas par la force , il faudra des Etats crédibles , démocratiques , respectant les droits de l'Hommes et acceptant l'alternance et la bonne gouvernance , appliquant une politique socialement juste , créant l'école , la formation , l'emploi , pour ne pas léser sa jeunesse à la merci des potentiels  égarés. Rappelons aussi que la lutte contre le terrorisme a limité les libertés individuelles , Bush fils ne nous démentira pas .

Galvanisé par cette accalmi et cet état  d'absence de guerre qui n'est pas forcement la paix  et par l'absence  d'une réelle opposition forte , capable d'inverser le rapport de force . Deby n'a d'autre choix que d'attiser la peur pour offrir son service et ainsi  pérenniser son pouvoir sans partage  .  Jamais il n'acceptera de quitter le pouvoir dans le cadre d'une alternance politique démocratique et pacifique. Pour ceux qui ont accepté la déshonneur et ont cédé à la facilité , attiré par l'appât de gain  facile , nous leur disons que jamais dans l'histoire du monde , une dictature ne s'est autodétruite .

Nous devons surmonter la peur et prendre nos responsabilités, nous départir de ce syndrome de Stockholm (Deby) , " oublier la vertu du courage , c'est accepter de disparaitre ".

Le système Deby a détruit nos valeurs , notre vivre ensemble , a détruit l'administration et bien évidement l'autorité de l'Etat et nous a exposé à la vindicte des  xénophobes .

Nous exigeons le départ de Deby du pouvoir au nom de la sécurité nationale et de  la stabilité sous- régionale. Constants et fidèles  à nos engagements, nous défendions la laïcité de l'Etat;  l'intégrité territoriale ; l'unité nationale ;  la démocratie ; le  respect des libertés fondamentales ,  la légalité de tous devant la loi et la promotion de la paix dans le monde.

Vive le peuple tchadien digne et fier.

Vive le Tchad en paix avec ses voisins.

" A CŒUR VAILLANT RIEN D'IMPOSSIBLE"

Abakar ASSILECK HALATA.

Acteur politique.

Fait à Paris le 27 septembre 2013.