Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 gadaye2-1-.jpg

                                                                    Dr Ali Gadaye,ancien ministre tchadien,

                                                                   Opposant en exil au régime tchadien.

                                                                   Chroniqueur politique sur le Tchad.

 

Au moment où l’étau se resserre sur le bourreau du peuple libyen, le colonel gaddafi, Deby se déploie sans le moindre ménagement pour le desserrer et prolonger les souffrances du peuple Libyen.

 

Cette attitude met en évidence la solidarité entre dictateurs.

Faut-il le rappeler ; le régime de Gaddafi constitue le plus solide rempart pour Deby. Ce dernier a toujours bénéficié de la largesse de Gaddafi. Il a mis à sa disposition armes, munitions, véhicules tout terrain et argent liquide pour faire face a son opposition armée, opprimer et terroriser le peuple tchadien.

 

Depuis le début des événements que connaît la Libye, Deby n’hésite devant rien pour renvoyer l’ascenseur à son protecteur. En effet, il a lié son sort à la survie du régime de Gaddafi. La fin de ce régime augure sans nul doute l’écroulement du sien déjà moribond mais qui empêche les tchadiens de réaliser leurs légitimes aspirations qui ont pour noms :

 

-         La paix

 

-         La sécurité

 

-         La justice

 

-         La liberté et

 

-         L’instauration d’un Etat de droit censé amplifier et renforcer ces valeurs grâce à la mise en place d’un système démocratique qui donnera au Tchad une âme et permettra aux tchadiens de faire valoir leur génie, d’occuper la place qui est la leur et de jouer le rôle qui est le leur au sein du continent africain.

 

Deby s’est placé activement à l’antipote de la résolution du conseil de sécurité des Nations Unies 1973 qui autorise la communauté internationale à s’ingérer en Libye pour empêcher un génocide programmé d’un peuple dont le pays est membre des Nations Unies et qui se trouve en situation de détresse.

 

En effet, le recoupement des informations en provenance de la Libye révèle que Deby a transformé le Tchad en véritable relais pour Kadhafi afin que ce dernier reçoive tout ce dont il a besoin :

 

-         Armes

 

-         Munitions et surtout hommes pour combler le vide laissé par les combattants libyens qui ont choisi le camp des opprimés pour ne pas dire d’être aux côtés de leur peuple opprimé, terrorisé et martyrisé par son bourreau.

 

Face à ce défi quelle serait la réaction de la communauté internationale ?

 

Serait-elle à même de prendre les mesures nécessaires à couper les mains à ceux qui osent de se mettre de travers et piétiner les résolutions de la communauté internationale ou plutôt se résigner à permettre la survivance de vestiges du passé qui rappelle cette célèbre boutade du général de Gaulle qualifiant les Nations Unies de « machin » en raison du fait qu’elles se laissent marcher sur les plates bandes ?

 

 

Fait le 27/05/2011

 

Dr Ali Gaddaye