Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

France

Arche de Zoé. Le Tchad veut 6 millions d’euros pour les familles

Justice mercredi 05 décembre 2012

Le président tchadien Idriss Déby a souhaité mercredi que les responsables de l’Arche de Zoé payent « 6 millions d’euros d’indemnisation » aux familles des enfants qu’ils avaient tenté de faire sortir du pays en 2007, après son entretien avec François Hollande, alors que le procès des membres de l’association se déroule actuellement à Paris.

Violation de l’accord

Interrogé par la presse, pour savoir s’il estime que les responsables de l’ONG doivent faire de la prison en France, « en principe oui, non seulement faire de la prison en France mais ils doivent aussi payer les 6 millions d’euros d’indemnisation des enfants », a déclaré le président tchadien à sa sortie de l’Elysée.

Les responsables de l’opération « ont été libérés sans nous demander. C’est une violation de l’accord entre le Tchad et la France sur le transfèrement des six membres de l’association », a-t-il estimé.

Graciés en mars 2008

Le tribunal correctionnel de Paris juge l’affaire de l’Arche de Zoé depuis lundi. Six personnes avaient été condamnées au Tchad le 27 décembre 2007 à des travaux forcés pour tentative d’enlèvement de 103 enfants. Les membres de l’Arche de Zoé avaient affirmé avoir agi par souci humanitaire pour les orphelins de la région soudanaise du Darfour. Cependant, l’enquête a montré que les enfants étaient Tchadiens et que la plupart avaient au moins un parent.

Ils avaient été transférés en France au lendemain du jugement et les travaux forcés avaient été transformés par le tribunal de Créteil en une peine de huit ans de prison. Ils avaient ensuite été graciés par le président tchadien, Idriss Déby, le 31 mars 2008, leur permettant de retrouver la liberté.