Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

dr-khalil.jpgSoudan/Darfour: les rebelles du JEM insistent sur le report des élections -

DOHA (AFP) -
dimanche 14 mars 2010  - Les rebelles du Mouvement pour la justice et l'égalité (JEM) du Darfour ont insisté dimanche sur un report des élections générales au Soudan et indiqué que la date du 15 mars pour conclure une paix définitive avec Khartoum ne tenait plus.

 

"Notre position est claire sur les élections. Nous demandons leur report", a déclaré à l'AFP Ahmad Takod Lissan, chef de la délégation du JEM, qui a négocié à Doha un accord de paix préliminaire avec Khartoum.
 
"Personne ne veut la tenue des élections à la date prévue à l'exception du Parti du congrès national" du président Omar el-Béchir, a-t-il ajouté, affirmant que le chef de l'Etat voulait à travers ces élections "gagner une légitimité politique" face à la Cour pénale internationale (CPI) qui a lancé contre lui un mandat d'arrêt pour crimes de guerre au Darfour.
 
"La date du 15 mars (pour la conclusion d'une paix définitive) ne tient plus mais ce qui est important ce ne sont pas les dates mais la démarche stratégique qui consiste à continuer à travailler pour la paix", a-t-il ajouté.
 
Il a indiqué qu'il n'y avait pas eu de négociations directes depuis la signature le 23 février à Doha de l'accord préliminaire entre son mouvement et le gouvernement. "Nous sommes encore au stade des consultations et nous n'avons pas commencé la discussion des questions essentielles", a-t-il dit.
 
Le 11 mars, le JEM avait indiqué que le report des élections d'avril était sa priorité, l'estimant crucial à sa transformation en parti politique.
 
Le Soudan doit tenir du 11 au 13 avril, ses premières élections --législatives, régionales et présidentielle-- multipartites depuis 1986. Or, la période d'enregistrement des partis et des candidats est terminée ce qui implique que le JEM ne pourra participer à ces élections.