Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

TALA.jpgTala Atfarid Taha Mahmoud Azantouti (étudiant tchadien à Dakar-Sénégal)

 Mon cher Abchok, pour commencer, je vais te dire que la « vérité n’a pas besoin d’être jurée ».

Tu t’es hasardé en disant, je te cite : « Cracher dans la sauce deja mangee.  », là tu devrais t’adresser à toi-même car, j'ai pour ma part une bonne provision de colère contre l’injustice, le racisme et la mauvaise gestion des biens publics , et contre ceux qui jouent le même jeu. Je ne puis oublier qu'ils nous ont utilisés pour parvenir à leurs fins et non pour nous apporter une aide; et je vois bien comment les moyens de tout le monde, le droit de tout le monde s'accordaient peu pour certains, et pour d’autres une bonté naturelle.

 

Voilà les raisons qui m’ont motivé à dénoncer et rejeter avec la dernière énergie et avec ceux qui connaissent leurs droits et  qui ont refusé de toucher à un centime, pour ne pas cautionner  une telle mascarade.

 

Mon cher Abchok, tu as bien dit que : «  Talha a pris ses sous hier nuit en se rendant a l'hotel des payeurs ».

Je tiens à apporter à tes allégations, un démenti catégorique et formel, que je me suis rendu nulle part dans un hôtel pour rencontrer en catchimi  les payeurs tel que tu l’affirmais dans ton commentaire. Pourtant, je leur ai craché publiquement sur le visage devant toi-même, si tu te reconnais, tout en leur demandant de déguerpir munis de leurs mallettes et cela au vu et au su de tout le monde. Je n’ai pas à me cacher pour réagir ou le faire.

De plus, tu soutiens, je te le cite « Le samedi il a voulu ameuter la press et politiser l'affaire mais ses compagnons de frondes l'ont quitter , a la derniere minute, comm des rats quittant un bateau qui coule et on connait la suite »

En effet, je suis très content que tu approuves l’effort que j’ai fourni pour refuser l’inégalité, l’injustice et l’humiliation pour toi et les espéces de ton genre. Sois assuré que c’est une grande déception pour moi, d’apprendre que tu jouisses d’une telle lâchété doublée d’hypocrisie, et j’estime que tu me fais pitié. Tu aurais dû de toi-même contester avec honneur, dignité et fierté plutôt de te cacher derriére ton clavier comme un pauvre hérisson dans son trou sans réaction et sans défense. C’est bien triste. Pourtant tu étais là, quand moi et mes compagnons avons boudé cette maudite somme, alors que, toi et les lâches de ton acabit applaudissaient comme des filles laissant entendre que vous êtes contre l’humiliation. Or une minute après notre départ de la scéne,  tu t’es retourné en coulisse pour encaisser cette minable somme que je qualifie des destinées aux damnés de la terre. Quelle honte !

Encore une fois, je ne fais pas partie des hommes qui renient leurs principes devant l’histoire et l’histoire les ratrapera tôt ou tard.

Aussi, voudrai-je bien relever, ta contradiction Abchok. Tu affirmais dans le commentaire que : « Il n'est a la tete d'une fronde » , alors que tu as admis que j’ai averti la presse en voulant politiser l’affaire, alors que plus loin, tu ajoutes : « mais ses compagnons de frondes l'ont quitter , a la derniere minute ».

Mon Dieu ! Tu aurais du être en accord avec toi-même et ta propre conscience avant de tenir des mensonges aussi grossiers qu’impardonnables. A ta place, j’aurai évité des telles barvures qui ne t’honorent point. Je veux te dire, mes compagnons m’ont jamais trahis, nous avons fais un bon mouvement de masse bien reussi pacifiquement, on vous à incité d'agir et de parler. Nous n'en sommes pas si loin, à ce que je crois ; mais quoi qu'il en soit, je sais très bien ce que je veux et je veux continuer jusqu’à ce que la lumiere soit faite sur cette affaire scandaleuse qui souligne la malversation financière dans laquelle évolue tout un systéme.

En guise de conclusion, permettez moi, de me resumer, j’ai longuement parlé pour dénoncer le racisme, l’injustice, l’inégalité sociale et l’hypocrisie. Nous ne pouvons plus accepter que  partout au monde tous les etudiants Tchadiens soient bien traités sauf ceux du Sénégal à qui leur revient de percevoir un montant dérisoire et insignifiant. C’est pourquoi, nous sommes determinés à faire changer par tous les moyens cet état des choses dans le milieu estudiantin.

Tous les Tchadiens ont les mêmes droits et doivent être traités de la même manière sans distinction ni discrimination, donc cette atitude doit  absolument sinon nécessairement cesser pour éviter dorénavant des graves dysfonctionnement à tous les niveaux

Pour finir, j’’éprouve de la peine pour toi, avec une telle baisse de niveau scolaire, je m’en revenais pas.Alors, je te prie ton niveau de français et de corriger tes fautes les plus élèmentaires avant d’intervenir dans un espace public où le débat d’idées requiert et exige un niveau convenable admis pour tous.

 

Tala Atfarid Taha Mahmoud Azantouti.

Mail : alzantouti01@gmail.com

Tel: 00 221 77 44 666 78