Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

2168077-3021681.jpgJe suis née le 11 septembre 1973 à Dakar d’un père diplomate et d’une mère professeur, j’ai très tôt baigné dans l’ambiance des livres et de la lecture, influencée surtout par ma mère. J’ai un frère, ce qui fait une fratrie de deux, plutôt rare en Afrique.
 

J’ai fait tout mon cycle scolaire dans des écoles privées catholiques qui dispensent un excellent enseignement.

Après mon bac A (avec mention) obtenu à quelques mois de mes 18 ans, je m’envole vers la France, plus précisément la ville de Bordeaux où je m’inscris en Langues Etrangères Appliquées spécialisé en Affaires et Commerce, à l’Université Michel de Montaigne, Bordeaux III.

Solide base en commerce international et droit des Affaires (sans oublier les langues, Anglais, Italien et Espagnol qui sont un atout considérable dans le monde des affaires) je décide d’évoluer vers une spécialisation plus technique : la logistique. J’ai donc passé et réussi le concours d’entrée à Sup de Co Bordeaux pour un DESS en logistique Industrielle.

 

Mais il était temps pour moi, après 5 ans dédiés aux études et à la formation, de rentrer dans mon cher pays, me réchauffer auprès des miens.

Je prends donc un aller simple après mon stage diplômant de 3ème cycle chez un fournituriste du Nord de la France pour commencer une nouvelle page de mon histoire : la vie professionnelle et ma vraie vie d’adulte. Déjà l’écriture qui m’habitait depuis mon adolescence (surtout des poèmes) prenait une part de plus en plus importante dans ma vie. Parallèlement à ma vie professionnelle et ma vie familiale (je me suis mariée entre temps et mon aînée est née un an plus tard), j’écrivais beaucoup, surtout la nuit, dans des petits instants volés au temps.

 

Encouragée par mes proches, je participe à des concours littéraires nationaux et internationaux et quelques prix me permettent de me faire connaître (voir la rubrique sur les prix littéraires) et surtout me font gagner beaucoup de confiance en moi et en ce don que Dieu m’a donné. Dès lors, je décide de faire les choses de façon beaucoup plus professionnelle : arrêter de me disperser dans les petits concours, m’imposer un rythme de travail quotidien ou presque (en plus de mon activité professionnelle qui me fait vivre), travailler par projets : un recueil de nouvelles, puis un recueil de poèmes, puis un livre pour enfants, puis un roman, à nouveau un recueil de nouvelles, bref, un planning chargé qui me laisse guère le temps de profiter de la vie. La passion a bien un prix !

 

Tout cela ne m’a pas empêché de m’inscrire en 2004 en cours du soir pour suivre un Mastère en Gestion des Télécoms. Une formation de 14 longs mois qui heureusement aujourd’hui est terminée. Ouf, j’avais du mal à être au four et au moulin à la fois. Ce petit saut dans les télécoms n’était cependant ni fortuit, ni inutile : cette qualification me permet de mieux remplir mes fonctions de chef de service commercial pour les entreprises chez le premier opérateur télécoms global du Sénégal, filiale d’un groupe international.

 

Voilà résumées en quelques lignes 32 années assez remplies et pour lesquelles je rends grâce à Dieu.