Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

ISSAKHA SUP 1ISSAKHASUP2
Issakha Hemchi Djongonron (photo soutenance)
Dakar-Supdeco.Double cliquez pour agrandir les images.

Inscrit en LMD (Licence-Master-Doctorat), nouveau système  de l’enseignement supérieur qui ouvre les portes à un cursus professionnel et universitaire, Issakha Hemchi Djongonron, est étudiant tchadien à Supdeco à Dakar(Sénégal), un des établissements qui forme des cadres destinés à travailler dans les différents secteurs des activités socio-économiques du tertiaire.


En ce jour du mardi 9 février, il était 14 heures 30 mn, lorsque,  nombreux étaient, ses amis, compatriotes, sœurs et connaissances ayant effectué le déplacement à son institut à Dakar, pour encourager Issakha Hemchi Djongonron, notre blog y était  aussi invité. La salle était archi-comble.


A l’instar de la plupart d’étudiants tchadiens, Issakha Hemchi Djongonron est motivé par le désire d’étudier et de réussir.


Il a soutenu un diplôme de Master 1 qui porte sur le thème : « Analyse du processus de suivi de l’exécution budgétaire cas de l’ASECNA ».


C’est un thème de mémoire qui traite la procédure du budget au sein du département en question de cette institution internationale en l’occurrence l’Agence pour la Sécurité et la Navigation Aérienne (ASECNA) dans laquelle, l’étudiant a passé un stage pratique faisant partie du cadre de sa formation de base.


Devant un jury extrêmement attentif à l’exposé oral de l’étudiant pour sa soutenance  de  mémoire, il a fait preuve d’un travail satisfaisant accompli avec dévouement.


La délibération du jury était à l’attente du résultat de travail présenté avec brio comme en atteste la mention décernée.


Il sied de rappeler,  que les étudiants tchadiens sont de plus en plus nombreux qui font le choix d’aller à étudier à l’étranger aux frais de leurs parents à défaut des bourses d’études  du Gouvernement, dont l’octroi obéit généralement à des considérations subjectives décourageantes.


Mais aujourd’hui, de nombreuses familles sont obligées d’envoyer leurs enfants apprendre sous d’autres cieux sans rien attendre des autorités tchadiennes résolument peu soucieuses de  l’éducation des fils et filles du Tchad  qui sont le fer de lance, les  forces de l’avenir et  la relève de demain.


Si le Gouvernement tchadien ne peut octroyer régulièrement des bourses à tous les étudiants tchadiens, il peut néanmoins, une fois par an, accorder une aide forfaitaire à chaque étudiant comme mesure incitative et d’encouragement, étant donné qu’ils sont appelés après la fin de leurs études de revenir pour servir le pays.


Notre blog souhaite bonne chance  à Issakha Hemchi  Djongonron et à tous les étudiants tchadiens qui se battent avec des moyens propres pour relever les défis du sous-développement au Tchad.


La rédaction du blog de mak