Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

FAMILLE SEMINAIRESEMINAIRE DAKAR
Photos des participants au Séminaire international
de Dakar.

Réunis du 07, 08 et 09 décembre 2009, sous l’impulsion de Dimension Sociale (DS) ; organisation africaine, basée à Cotonou au Benin, plusieurs membres des associations de la société civile du Sénégal et  de l’étranger, ont traité pendant  trois (3) journées successives au cours d’un atelier de formation des thèmes de réflexions centrés sur  la situation des droits de l’homme sur le continent.

Ce séminaire découle du Projet financé par la Commission Européenne (CE),au profit de Dimension Sociale (DS), nouveau concept en vogue qui prend en compte les préoccupations des organisations de la société civile en Afrique.

Il a été animé par M. Oumar Diallo, juriste, coordonnateur de l’observateur de Dakar  de la RADDHO et membre de l’ Organisation Mondiale contre la Torture (OMCT Genève )au Sénégal , par  Mme Fatou Kama Marone, juriste également, militante des droits de l’homme à la RADDHO, par M.Saliou Sarr, membre d’Amnesty International et expert en outils des droits de l’homme et par M.Lamine Sané, militant des droits de l’homme en charge des questions de l’enfant.

Durant trois (3) jours d’intenses travaux, la diversité de plusieurs participants, a enrichi substantiellement le niveau des débats dans la salle et permis aux uns et aux autres, d’appréhender à sa juste valeur les défis liés aux atteintes des droits de l’homme en Afrique.

Partant du constant que les défenseurs des droits de l’homme en Afrique,  travaillent  dans des conditions sécuritaires de plus en plus inquiétantes contre leurs propres vies et face aux actes d’harcèlements et  d’intimidations dont sont aussi victimes  leurs proches, Dimension Sociale (DS) dirigée par M.Félix Ahouansou, juriste Béninois  spécialité des Droits de l’Homme, Dimension Sociale (DS), s’est fixée au cours de cet atelier plusieurs objectifs :

-          La mise en place d’une Synergie d’Action visant à garantir la sécurité physique et psychologique  des défenseurs des droits en détresse en Afrique à travers un réseau international à l’aide des bases de données et de fichiers des défenseurs des droits de l’homme, des contacts des autorités afin de les interpeller au  cas où la vie  d’un membre est menacée ;

-          Mettre en place un système de veille et d’alerte ;

-          Procéder à l’éducation des populations aux droits de l’homme ;

-          Faire approprier les citoyens des mécanismes de protection des droits de l’homme  au niveau national, régional et international ;

-          User des techniques de lobbying  et des plaidoyers pour mener des campagnes de sensibilisation auprès des cibles (pouvoir,  institutions sous-régionales et internationales) ;

 

La clôture mercredi 09, de ce séminaire a permis aux participants de mettre sur pied  un comité de pilotage et de coordination dénommé  Dimension Sociale  Sénégal, afin d’assurer le suivi des travaux pour une meilleure vulgarisation des objectifs recherchés.

 

 

Les attentes et craintes  du Séminaire de Dakar :

Ø  Attentes

-          Massifier le mouvement de manière à ce  les populations africaines s’en approprient le contrôle de leurs vies, la défense de leurs intérêts et droits lorsqu’ils sont bafoués par les autorités ou toute personne peu respectueuse des outils internationaux relatifs aux droits de l’homme ;

 

Ø  Les Craintes :

-          Manque de suivi, absence des restitutions par les participants des acquis obtenus au cours de la formation.

 

Pour une meilleure appropriation des causes des droits de l’homme et la lutte contre les violations des droits de l’homme en Afrique, Dimension Sociale (DS), envisage de propager la formation dans quinze (15) pays africains, en faveur des   défenseurs des droits de l’homme afin qu’ils soient  dotés,  capacités en  outils de base en droits de l’homme,  des mécanismes nationaux, régionaux et internationaux, leur permettant de mieux mener leurs activités qui engendrent des  risques réels et  énormes en Afrique.

Makaila Nguebla

Pour le blog de mak,

Participant au séminaire