Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

PA090087.jpgFSM.jpg

Vue des participants                                     M.Demba Moussa Dembélé (Comité de pilotage)

FSM-3.jpgFSM-2.jpg

Mme Sy Fatoumata (USE)                                          Didier Awadi (Altermodialiste)

FSM-11.jpgFSM5.jpg

Vue des participants                                         M.Mignane Diouf (Comité de pilotage FSM)

TAOUFIK.jpgFSM-4.jpg

 M.Taoufik Ben Abdallah (ENDA/Tiers-monde)                       Intervenante

Le Forum Social Mondial (FSM), se définit comme un espace  de débat d’idées plurielles, de rencontres  et d’échanges,  organisé qui offre un cadre  de concertations, des réflexions de fond et d’approfondissement des concepts , de formulation des propositions concrètes et d’expériences des  mouvements sociaux opposés au néo-libéralisme et à toute autre forme de domination du capitalisme dans le monde.

Ce forum qui a lieu chaque deux ans , est à sa neuvième édition, à cet effet,  Dakar, capitale du Sénégal, est choisi  pour abriter  le 07 février 2011, cet immense sommet d’ altermondialistes qui interagissent en guise  d’une alternative sociale au Forum économique mondial (FEM).

C’est donc dans ce cadre, que le Comité d’organisation et de pilotage du FSM, a tenu,  ce samedi 9 octobre 2010, une importante réunion d’évaluation de  l’état d’avancement des activités au niveau des différentes commissions qui travaillent sur  les différentes thématiques qui seront débattues lors de l’ouverture de ce forum.

Notre blog, convié à cette réunion, a  marqué  sa présence pour apporter sa contribution et encourager les organisateurs qui s’attèlent  à relever les différents défis auxquels,  ils sont chargés d’accomplir pour garantir  le succès de cette rencontre de dimension internationale et planétaire.

La réunion  a débuté de 9heures pour prendre fin à 13heures 30, au  Centre Ahmadou Malick Gaye, Ex Bopp, à Dakar. Elle était animée et pilotée par messieurs  Mignane Diouf, Demba Moussa  Dembélé et Taoufik Ben Abdallah.

Les différents participants ont axé leurs interventions et inquiétudes autour du déficit de communication, de mobilisation, des financements et le volet culturel.

Nombreux sont les intervenants qui ont interpellé et insisté sur l’aspect communicationnel et son importance pour la réussite du  Forum Social Mondial (FSM). Ils ont souhaité à ce que les populations  locales (sénégalaises)  et africaines soient suffisamment imprégnées sur la problématique liée à la tenue du FSM et que les canaux des différentes langues vernaculaires soient utilisés pour mieux informer le public.

Les supports médiatiques (presse, télévision, radio) sont invités à s’impliquer massivement pour désenclaver  et combler le déficit médiatique dont souffre le comité de pilotage à quatre (4) mois de la tenue de ce sommet.

La question de mobilisation citoyenne a fait l’objet  dans les débats où les participants proposent une appropriation citoyenne et l’implication des populations des banlieues dans les activités de ce FSM .

Aussi, faut-il le rappeler, les organisateurs du Forum Social Mondial (FSM), ont exprimé leur inquiétude profonde par rapport aux difficultés de financements qui  se posent comme freins dans l’avancement des activités du comité de pilotage.

Selon le comité de pilotage, des promesses sont faites ici et là par des différents donateurs, mais toujours est-il qu’ils continuent  à attendre.

 Didier Awadi, musicien sénégalais,  altermondialiste et militant des droits de l’homme,  présent dans la salle, avait pris la parole pour rassurer le comité de pilotage  et les participants de son implication sur la question  culturelle. Il sied de souligner que  le succès de cette rencontre, dépend sans nul doute d’une présence massive d’artistes africains et  de stars de réputation  internationale pour donner un écho retentissant au sommet.

Toutefois,  le comité de pilotage soutient avoir invité plusieurs artistes qui  ont répondu positivement à l’appel.

La réunion a pris fin avec l’espoir de se retrouver pour un séminaire fixé au 30 octobre 2010.

 

Reportage  réalisé par le blog de Makaila