Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

La religion par définition est une doctrine, pratiques constituant le rapport de l’homme avec la divinité(DIEU), on peut également la définir comme étant un culte que l’on rend à la divinité. Elle est fondée principalement sur la foi (croyance religieuse ou l’exactitude à remplir ses engagements) et la piété (amour et respect pour les choses de la religion). Selon les historiens la religion existe depuis l’apparition de l’homme sur terre. Mais la pratique a différé dans le  temps  et dans l’espace c’est pourquoi nous comptons environ 5 doctrines différentes aujourd’hui. Au Tchad on en rencontre principalement deux : Christianisme et Islam.

Le christianisme et l’Islam tous deux naissant d’Asie, sont fondées respectivement sur la personne et l’enseignement de l’Israélien Jésus-Christ, le messie juif et du Saoudien Mahomet, le prophète arabe. L’objectif présumé dans tous les cas est l’héritage du paradis.

En effet sans entrer dans les détails, au Tchad il existe de chaque côté (musulman ou chrétien) des comportements ou manifestations extérieures du sentiment religieux qui nous semble discutables si l’on se réfère à leur base gravée noire sur blanc sur de supports (Bible et Coran).

Les tchadiens ayant  Aïeul, Patrie, Nation, Etat et langues communs  se font d’esquisses pour se diviser, se déchirer et se repousser au nom de religions quant à elles, fondées sur les enseignements des personnes d’origine commune (Asie), d’une mission jumelable (rétablir  le lien entre l’homme et son créateur en enseignant l’amour, la piété et l’obéissance à DIEU unique) et pour un aboutissement commun (paradis, séjour bienheureux où résident les âmes des justes). Je souhaite en effet étayer ces assertions par des passages tirés du Coran et Bible. Car vu, la réussite des ennemis (amis des richesses du Tchad) à diviser les tchadiens, vu la naïveté des tchadiens face à cette  manipulation extérieure, je suis sûr de ne pouvoir par mes propos prouver que ‘Doum’ et ‘Sara’, Nordiste et Sudiste, Chrétien et Musulman du Tchad sont des frères !

 Hommes frères chrétiens et musulmans du Tchad voyons : Jésus-Christ (messie) et Mahomet (prophète) sont des enfants d’un même père(Abraham), des mères différentes (Sara et Agar) et de foi unique (croyance en Dieu d’Abraham). Cela ne suscite aucun débat ! Dans leur mission je ne pense pas que l’un serait venu pour sauver son peuple de la main de l’autre. Sinon on ne parlera pas des tchadiens aujourd’hui. Je ne pense non plus qu’il s’agirait de l’élévation d’une ethnie au dessus des autres. Auquel cas Hitler aurait grandement échoué… Mes frères, examinons un peu ce que disent ces doctrines et le hors-jeu que nous pratiquions.

« Ô les croyants ! Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Allah et (soyez) des témoins équitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injustes. Pratiquez l’équité : cela est  plus proche de la piété. Et craignez ALLAH. Car Allah est certes Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites » (Al-Mâ’ida : 8)  ce verset enseigne : l’impartialité, l’intégrité, la loyauté, l’honnêteté, l’incorruptibilité,  la fidélité, la tolérance, la justice etc.

 « Le plus noble d’entre vous, auprès d’ALLAH, est le plus pieux » (Al-Hojorât : 13)  la piété ne veut pas seulement dire amour et respect pour les choses de la religion mais aussi pour les créatures qui adorent Allah. En fin, « nous ne faisons aucune distinction entre les messagers » (Al-Baqara : 285). Ce verset désavoue clairement le rejet  des affiliés des autres messagers. 

Jésus-Christ dit : « Mais moi, je vous dis : aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre père qui est dans les cieux, car il fait lever le soleil sur le méchant et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. » (Matthieu 5 :44-45) ces versets  enseignent l’amour pour ses adversaires ou contradicteurs, ce que méritent vos ennemis. Alors imaginez ce que ça vaudra pour vos compatriotes/frères. Si vous n’arrivez pas à imaginer, regardez dans Matthieu 5. Qui a de l’amour pour son prochain tient à son égard la justice,  le respect, l’impartialité, la bonté, la providence etc. 

 

J’en déduis de ces extraits de livres islamiques et chrétiens que l’Islam et le Christianisme prônent l’amour, le pardon et la piété  gages d’une agréable cohabitation. Chers compatriotes, si cela est  le cas, alors d’où émanent les religions de notre pays ? Nos religions qui nous désunissent, ne sont-elles pas de nos coutumes ? Nous nous cachons derrière les religions pour exprimer nos ressentiments.

Combien des pays laïcs vivent en paix dans leur diversité religieuse ? Ce sont-ils des tchadiens qui sont dignes du paradis céleste ? Dieu donne le paradis aux justes mais surtout à qui il veut. Estimerions-nous mieux méritant en nous haïssant et nous combattant les uns, les autres ? Le créateur est un, il a créé un seul univers, une seule humanité avec prototype ADAM, une seule demeure pour elle et a prévu une fin pour tout. Si l’univers est resté l’unique malgré ses multiples astres, la terre est restée la même malgré ses nombreux continents et pays ; alors l’humanité (tchadiens y compris) doit y demeurer la même dans l’harmonie en dépit de ses différentes races, civilisations et religions. Nous n’avons pas à nous revendiquer justes ou plus dignes de royaume des cieux que d’autres. Car il n’ya point des justes, même pas un seul sinon Dieu n’allait pas nous envoyer ou susciter  des guides !  

 

EHPELE Eugène