Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

Le scénario d Idriss Deby en centre Afrique est au delà de tout entendement.

A quel jeu joue le monarque deby ?On ignore le sort qu’ veut offrir au peuple centrafricain et quelle image de président, il incarne ?

 

L’opinion le connait comme un homme d’une certaine ambigüité qui

Organise des puissances pour déstabiliser, c est sa force de nature.

 

Le voila faisant a nouveau, usage de son ex prisonnier détenu depuis huit mois  à Moussoro comme émissaire  et l’infiltrer au sein de l opposition armée centrafricaine.

 

Son ex prisonnier, le Dr  Souleyman de l’u.f.d.d.f. bénéficie de son indulgence mais est doté de cinq lands cruizer et des hommes à partir de Am -Timane pour appuyer le locataire de  Ndjamena l’opposant Centrafricain nommé Nourredine Adam sur le sol centreafricain et M.Michel tous deux opposés à  Bozizé aujourd’hui conquérant du pouvoir de Bangui.

L’ emploi de ce ex prisonnier comme émissaire au sein de ce conflit ne se limite pas que sur lui même.

Dr Souleyman doute t- il de ses capacités à rendre effective la mission dont nous ignorons l’objectif.

 

De source sûres disent que Dr  Souleyman crie à l’alerte des ses ex compagnons tel le Colonel Tatcho Ahmat dans le Kourdoufan au soudan et Allamine Hidjazi en Italy.

 

Une conception de la part de Deby qui laisse les âmes confuses et surtout qu’il  est de la notoriété de tous que c est ce même

président qui habite d’autres opposants centrafricains qui est a la fois protagoniste pour la défense du pouvoir de Bozize.

 

Pour une hypothèse maximale, l’acharnement de Deby dans ce conflit confirme son désire profond d’avoir un monopole sur ce pays d’Afrique

Centrale afin d éviter des éventuelles insurrections par les opposants tchadiens patriotes.

Mais cette alternative ne semble possible et idéal.

 

S’il est d’ordre tactique pour le monarque de  Ndjamena., elle rendrait le conflit long et plus violent en RCA et la  sous région.

 

SYLVAIN. T