Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

                              Communiqué de presse n°001/MONASAP/2010 portant 

 

Création du Mouvement National du Salut du Peuple (MONASAP)

 

Le drame ainsi que les souffrances de toutes sortes que vit le peuple tchadien depuis une vingtaine d’années du fait de la tyrannie du régime dictatorial qui règne au pays interpellent tous les nationalistes et patriotes qui doivent, par tous les moyens possibles, le libérer, car à l’instar de tous les autres peuples de la planète, il a le droit de vivre en paix, en sécurité, dans la démocratie, la justice et le bien-être économique et social.

 

 Toute alternance par les voies démocratiques étant rendue impossible par le verrouillage systématique institué par le régime, bon nombre des patriotes n’ont pas eu d’autres choix que recourir aux armes.

 

Malheureusement, ils ont constaté que l’opposition armée, loin d’avoir une cohésion et une vision nationale, s’enlise dans le tribalisme et des querelles d’intérêts ou de leadership. Ces tergiversations et cette léthargie ont finalement amené huit (8) mouvements, à savoir:

 

    -  l’Alliance des Démocrates Résistants (ADR),

     -   le  Mouvement Armé pour le Changement (MAC),

-   le  Mouvement pour le Salut National du Tchad/ Rénové (MOSANAT/R),

-         l’Union des Forces pour le Changement et la Démocratie/ Rénovée (UFCD/R),

-         les Forces Nouvelles (FN),

-         l’Union Nationale pour la Démocratie et le Changement (UNDC),

-         le Front pour la Justice et  le Changement Socialiste (FJCS),

-         le Mouvement National pour le Changement (MNC),

 

Après deux (2) jours de travaux, à décider ce qui suit :

1° leur dissolution immédiate;

2° leur fusion totale dans une organisation unique qu’ils viennent de créer sous la dénomination de « Mouvement National pour le Salut du Peuple (MONASAP) ; 

3° ils ont élu les membres du Bureau Exécutif composé comme suit :

  • Président : DJIBRINE ASSALI HAMDALLAH
  •  Vice-président : ALLAMINE ADOUDOU ABDALLAH
  • Secrétariat Général : MOUSSA TAO MAHAMAT
  • Secrétariat Général Adjoint : OUSMANE IDRIS MAHAMAT
  • Commissaire aux armées : Colonel DAOUD NENDOBE JOB  BARGUEBA            
  • Commissaire Adjoint aux Armées : Poste vacant
  • Commissaire à la communication, Porte Parole : ISMAÏL MAHAMAT KHALED
  • Commissaire Adjoint à la communication, Porte Parole : Poste vacant
  • Commissaire aux Finances : IBBRAHIM HASSABALLAH HAROUN
  • Commissaire Adjoint aux Finances : MOUSSA HASSAN TAÏSSOT ANTOINE
  • Commissaire aux Relations Extérieures : ADOUM OUSMANE ADJARAMI
  • Commissaire Adjoint aux Relations Extérieures: DJADDA ISSA ABOUSSEIFFA
  • Commissaire à la Sécurité et à l’Administration du Territoire : HASSANE ADEF DOUNGOUS
  • Commissaire Adjoint à la Sécurité et à l’Administration du Territoire : MAHAMAT SABIL  
  • Commissaire aux Affaires Juridiques et aux droits de l’Homme : Poste vacant
  • Commissaire Adjoint aux Affaires Juridiques et aux droits de l’Homme : Poste vacant
  • Commissaire aux Affaires Sociales et Victimes de guerre : Poste vacant
  • Commissaire Adjoint aux Affaires Sociales et Victimes de Guerre : Poste vacant
  • Commissaire à la Santé : Poste vacant
  • Commissaire Adjoint à la Santé : ADOUM BECHIR
  • Commissaire chargé de l’organisation et des comités de base : ADJID DAHYE DJOUMA
  • Commissaire Adjoint chargé de l’organisation et des comités de base : Poste vacant
  • Commissaire au Contrôle Général : MAHAMAT TAHIR MATALAMA DJIME
  • Commissaire Adjoint au Contrôle Général : MAHAMAT TAHER MAHAMAT DJIGUIL

Les postes vacant ont été expressément réservés aux futurs adhérents.

En effet, comme stipulé dans ses statuts, le MONASAP reste ouvert à tous ceux et à toutes celles qui désirent y adhérer, à titre collectif ou individuelle à condition :

-         qu’ils soient  de bonne moralité,

-         que leur passé soit irréprochable,

-         que leur engagement ainsi que leur détermination à défendre uniquement la cause et les intérêts sacrés du peuple tchadien soient sans faille.

Enfin, tout ayant opté, à son corps défendant, pour la lutte armée, le MONASAP reste ouvert à un dialogue global et inclusif, si le gouvernement, contrairement à ses habitudes, fait preuve d’une volonté réelle :

-         de parvenir à une paix définitive ;

-         de sa disponibilité à laisser se développer une vie réellement démocratique respectueuse des droits de l’homme et des citoyens ;

-         de respecter les règles de bonne gouvernance et d’une gestion saine des ressources de l’Etat afin d’assurer le développement économique du pays et le bien-être des populations dans leur ensemble.

Bien entendu, de simples déclarations d’intention ne sauraient convaincre, encore faudra-t-il s’entourer des garanties sérieuses et très solides.

 

 

 

Fait à Moudeina, le 06 juin 2010

Le secrétaire Général

MOUSSA TAO MAHAMAT

 

 CONTACTS:

Djibrine Assali Hamdallah: 00 249 919 877 86;
Moussa Tao Mahamat: 00 249 92 234 553