Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Opertation cobra: le crépuscule de la raison et l'acharnement des cancres.

Coup de theatre dans la région du Guera: le Médecin Chef de Dustrict MCD, Dr Barnabass, détourne plusieurs centaines de millions en complicité avec un fournisseur qui n'a ni boutique connue, ni adresse répertoriée, un simple commerçant détaillant, peut-être un marchand ambulant vendeur de goro (cola) au parc automobile du nom de Saleh Youssouf.


Encore coup de theatre a Ati: les colubridés du COBRA claquent leurs langues bifides et accablent un autre médicastre en blouse blanche, il s'agit du MCD de la Région d'Ati, Dr Adoum Hassan Mbodou qui aurait réorienté la destination des crédits financiers alloués aux différents districts et ce fut une somme colossale de plus de 411millions sur deux ans. Près d'un demi-milliard partagés entre le doctorillon véreux et son fournisseur, lui aussi, sans adresse ne registre connu.


Partout où nos toquards de l'opération Cobra passèrent - Maya-Kebbi, Bol, Tandjilé, Abeché, Biltine, Kelo etc..- le constant est quasi identique: tous les responsables des hôpitaux ont triché, détourné et seraient au cœur des concussions monstrueuses.


Les sanctions verbales sans lendemain tombent sur les vertex de nos blouses- blanches voleuses: suspension, poursuites judiciaires, demandes immédiates de remboursements.... Toutes ces sentences fumeuses sortent de la bouche éthérée et alcoolique de notre PM qui tire un immense plaisir d'apprendre la LECTURE de l'école primaire devant la teletchad et pérore dans un long et lancinant discours après chaque séjour.
Mais de qui se moque-t-on? Pourquoi les hommes respectables comme les médecins détournent-ils? La raison est très simple: ils sont très mal payés. Un médecin généralise ou spécialiste ne gagne que 200mille CFA, un salaire d'un catéchiste. L'on demande à cet homme chichement rétribué de gérer des millions. Le comble du ridicule, ce sont les brevetés comme Nadingar accèdent a des postes de PM et d'autres BTS gagnent au delà de 500mille CFA de salaires dans les régies de la trésorerie comparativement au salaire minable d'un médecin détenteur d'un Doctorat au bout de 7 laborieuses années d'études. Ces mêmes brevetés de piètre niveaux, anoblis de mission de contrôle dans une jungle de mensonge viennent enquiquiner les hommes du savoir et de la médecine. Comment des cancres sans diplômes comme Nadingar puissent mener des enquêtes? En plus pourquoi tant de pub à renvoyer un fonctionnaire qui est nommé sans étude préalable de sa moralité? Pourquoi tout doit être fait, connu et diffusé seulement lors du séjour de l'Operation Cobra OP et que font les services des inspections des autres ministères? Pourquoi les gouverneurs des régions dont certains sont illettrés comme la queue d'un âne ne sont ni interpellés, ni inquiétés alors qu'ils sont au cœur de magouille et partagent les prébendes avec leurs chefs de service.
Si le PM et le PR se respectent, respectent leurs grands commis de la République, qu'ils respecte aussi leurs engagements et adjugent à une hauteur décente le salaire des médecins. Ceux-ci ne peuvent s'atteler à une mission à sauver de vie et vivre d'une clochardisation ambiante. Ils volent malgré eux pour faire face à leur propre existence devenue précaire à cause des injustices dans la rétribution des salaires au Tchad. Un grille salarial du Tchad qui fait la part belle aux cancres qui évoluent en milieux bancaires et de la trésorerie. Ces derniers ont pris toute leur aise pour s'octroyer les meilleurs salaires et les médecins tchadiens évoluent avec des salaires des années 60.
Alors il est inutile que les cancres comme Nabdingar nanti de BTS vitupèrent tant et lâchent des sentences sans jugement contre des hommes au métier noble. Arrêtez de tonner sans raison car toutes les causes de tous les détournements sont ensemencées depuis la capitale tchadienne où règne le crépuscule de la raison et le summum de la gabegie promise à coups de décrets irréfléchis.
Le partage des crédits entre fournisseur et MCD ne date pas d'aujourdhui. En effet il est connu depuis toujours au Ministère des Finances que le MCD doit vendre à vil prix les paperasses relatives aux crédits à un commerçant et c'est celui-ci qui doit faire les pieds de grue dans les différents labyrinthes du Ministère des Finances, graissant les pattes des DG, mouillant les barbes de milles intermédiaires. Le Ministère de la Santé ne donne jamais des sous mais des papiers que le MCD utilisent comme garanti et avoir un pourcentage via les fournisseurs qui défalquent leurs propres sous moyennant une sorte d'usure à haut quota dans ces crédits alloués au fonctionnement des districts sanitaires. Imaginez la suite de ces usages et méthodes initiés par le ministère meme des finances depuis belle lurette. Ces anomalies sont connues, promises et encouragées par Ngata Ngoulou, Christian Georges Diguimbaye et mêmes par ceux qui les ont précédés dans ce Ministère de toutes les magouilles.
Il n'y a rien de nouveau dans ces pseudo-traque des voleurs par des voleurs. Nous vivons réellement le crépuscule de la raison et il faut enterre le bon sens. Le pays devient jungle où le plus voleur piétine le moins voleur, l'initiateur des vols se proclament juges et condamnent sans jugement ni droit à un avocat. Les grands voleurs sont indemnes d'harcellements et snobent l'autorité publique, une autorité tenue par des cancres irreverrencieux qui confondent mesures draconiennes et tapages futiles.

Confidentiel: F.F