Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

coup.jpg

 

Selon le contenu du communiqué de presse lu sur les ondes des radios nationales, par le  ministre tchadienne de la communication, Hassan Sylla, le régime d’Idriss Deby aurait échappé à un coup d’Etat dans la journée du mercredi 01 mai 2013.

Le communiqué informe en ces  termes : « Un groupuscule d'individus mal intentionnés a cherché à  mener une action de déstabilisation contre les institutions de la république déstabilisation contre les institutions de la république. »

Selon des sources indépendantes, des combats auraient opposé dans la journée du mercredi à Atrone, localité environnante de Ndjaména des hommes armés aux troupes d’Idriss Deby.

Le régime accuse Boko Haram. Le Bilan provisoire est de : 6 morts  du côté des" ennemis" et 1 mort du côté de l’armée.

Par ailleurs, nous apprenons l’arrestation du député et opposant Saleh Makki, des civils et des militaires.

Cette tentative de coup d’Etat, relance le débat sur la légitimité du pouvoir d’Idriss Deby qui refuse toute voie de dialogue politique pour ramener dans le pays la paix civile et la concorde nationale.

le règne du régime d’Idriss Deby au Tchad, a atteint un seuil critique inquiétant pour lui et pour le peuple de ce pays.

Seul son départ aiderait les Tchadiens à trouver des voies et moyens d’un dialogue politique fécond qui permettra à tous les fils et filles de ce pays à vivre ensemble dans le cadre d’un consensus national.

La  France, principale alliée du régime d’Idriss Deby, doit prendre du recul pour examiner sincèrement la question tchadienne et trouver une issue à cet homme qui constitue le facteur bloquant d’une société tchadienne bloquée.


La communauté internationale ne doit ni cautionner ni encourager le régime d’Idriss Deby à  s’éterniser au pouvoir par la répression au détriment de la démocratie,  du respect du libertés, des droits de l’homme et de la bonne gouvernance politique et économique.

Nul n'est indispensable éternellement ! Idriss Deby céder le pouvoir pour la stabilité politique du Tchad et de la sous-région  !

 

La rédaction du blog de makaila