Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

2573942-3630981.jpg

Après les ballets diplomatiques sur Abidjan qui n’ont rien accouché, on s’achemine aujourd’hui inévitablement vers une confrontation militaire d’une grande envergure, une Opération militaire de type jamais réalisée en Afrique et qui peut être catastrophique et pour le pays et pour la population civile Ivoirienne.

 

La Mission des Nations Unies en Cote d’Ivoire reçoit des hommes et du matériel, l’ECOMOG bras armé des pays Ouest-Africains est prête à allumer le feu en attendant le OK des Chefs d’Etat des pays membres, la force française « Licorne » en état d’alerte maximale et les Forces Armées des Forces Nouvelles (rébellion) ne sont pas de moins.

 

Les FDS « policiers et gendarmes » et la FANCI « force armée nationale » (une partie) restée fideles à Laurent Gbagbo sont sur le pied de guerre et n’attendent que l’offensive de la coalition internationale avant de se défendre.

 

De tout ce qui précède nous pouvons affirmer aujourd’hui que le pire est là, le Chef d’Etat sortant enfermé dans sa logique de ne pas négocier est entrain de conduire son beau pays vers le chaos total, car vu les dispositifs militaires impressionnants mis en place par cette coalition mondiale, cette guerre sera  fatal pour Gbagbo ainsi qu’elle va ruiner ce « éléphant » de l’Afrique.

 

Alors, et si le Président sortant à un ami ou un chef d’état voisin qu’il peut écouter, nous pensons que la bonne raison peut l’emporter et la guerre peut être évitée à cause de l’intérêt national, après la fonction de président, il y aura vie.
 
Source: confidentielle