Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

images-copie-16.jpeg                           
Congrés et forums des illusionnistes!

Ces derniers mois, de nombreux ministères du Tchad organisent des forums et des congres au cours q desquels de long es budgétaires énormes sont dépensées. Forums taillés sur les gouts de nos ministrons qui, par un tour de prestidigitateurs, bernent le Chef de l'Etat a qui ils soumettent des discours élogieux de son programme de "renaissance". Le chef de l'Etat, en véritable victime de ces bouffons, honorent de sa présence a ces forums qui s'organisent sur le dos des contribuables qui crient famine et meurent de la faim.
Le ministre de l'agriculture passe pour être un féru des forums sans lendemain qui lui permettent de faire des dépenses et aussi se remplir les poches. Très prédateurs, ce parvenu de Adoum Djimet ne songe qu'à ficeler des retrouvailles bidons entre "experts" pour se dégager des sous. Très boulimique, il ne pense qu'à se remplir les poches. Berné par sa cupidité, il nie l'existence de la famine au Tchad et est en déphasage avec les réalités affligeantes du monde rurale qui trime dans une famine sans fin.
Vient ensuite le Ministère de la sante et ses techniciens véreux. Forum scientifique, congres de pharmacie, réunions des experts, et tous les blablas sont au rendez-vous pour créer des perdiems, des dépenses énormes alors que les maladies courantes, certaines évitables déciment les tchadiens. Tuberculose, VIH, paludisme et méningite s'acharnent sur les tchadiens sans ressources et nos dirigeants du minitere embarquent le PR dans leur bateau d'illusion chargé des retrouvailles sans lendemain et a coup des millions. Les indicateurs de la santé stagnent et il faut toujours une ONG qui alerte le ministère sur la survenue des épidémies. Les techniciens du Ministère sont capables de nier l'existence des cas de polio ou de méningite, sinon de minimiser, et donner très souvent des fausses assurances au PR.
N'est-il impératif d'arrêter tous ces folklores d'experts douteux qui se sucrent sur le dos des tchadiens qui ont trop enduré les affres des maladies ailleurs contrôlées et peu mortelles?
Ne doit-on pas réduire le train de vie des responsables du Ministère et leur exiger plus de performance et des resultats au lieu de les laisser nous mener en bateau ainsi?
Le Tchad étant un pays petrolier ayant des liquidités, de nombreux rapaces s'organisent pour nous vendre des forums et des congrés de nuls.

Hassan Alphonse