Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

LA FAILLITE DIPLOMATIQUE TCHADIENNE AU CONGO  BRAZZAVILLE.
Pourquoi l’installation de la représentation diplomatique du Tchad au Congo Brazzaville ?
Au secours le Ministère de l’Assainissement Public et de la Bonne Gouvernance! La diplomatie tchadienne au Congo Brazzaville est conduite quotidiennement à l’échec.
Nous avons déjà compris la démarche, la logique de ces protégés de MOUSSA FAKI, de ces diplomates à miniature.
Nous avons compris qu’ils sont au Congo Brazzaville pour leurs propres intérêts et non pour assurer la défense des intérêts des ressortissants tchadiens.
Nous avons compris qu’ils nous mobilisent pour les opérations électorales, pour l’accueil réservé à la délégation présidentielle venant au Congo Brazzaville.
Nous avons compris que cette campagne de mobilisation des tchadiens traduit la construction de leur propre image politique auprès du Président IDRISS DEBY. Or la mission traditionnelle de l’installation de l’Ambassade à l’étranger est d’abord d’assurer la défense des intérêts du Tchad et de ceux de ses ressortissants. Mais nous tchadiens au Congo sommes exposés à tout danger de mort. Surtout nous de la communauté musulmane (nordistes)  au Congo Brazzaville et nous vivons le pire de manière quotidienne, nous sommes entre l’enclume et le marteau.
L’attaché de sécurité KONGARENA Albert, l’Ambassadeur NELDJIKNGAR MADJIMTA Suzane et le patron du MPS au Congo Brazzaville ABDELKERIM MAHAMAT ont délivré les cartes consulaires, distribué ces cartes sans distinction de nationalité dans le souci de réaliser un bon pourcentage pour le compte du candidat IDRISS DEBY. Mais au jour d’hui c’est notre tour de remplir les cellules dans des commissariats et celles de la Maison d’Arrêt à cause des actes de vandalisme, de crime commis sur le marocain, le libanais, la chinoise…par les centrafricains, détenteurs des cartes consulaires tchadiennes. Ces tchadiens innocents en détention sont sans moyen de défense pour simple raison que le bourreau KONGARENA Albert les qualifie avec arrogance à des aventuriers économiques. Même pour ceux qui étaient assassinés froidement à Mikalou, Poto-poto et Ampila (certains quartiers de Brazzaville), aucune enquête judiciaire n’a été ouverte pour faire la lumière sur leur sort.
D’après les informations fiables  à notre disposition, la cellule du MPS de Brazzaville avec en sa tête MAHAMAT ABDELKERIM a opéré un versement de 1.000.000 de francs CFA auprès des autorités diplomatiques afin de délivrer et distribuer ces fameuses cartes  consulaires à des centrafricains, maliens et sénégalais sans mesuré les conséquences sur le plan diplomatique. Au jour d’hui les centrafricains, les ex-libérateurs de BOZIZE détenteurs des cartes consulaires combattent aux côtés d’un certain BABA LADE en rébellion au nord de la République Centrafricaine.
KONGARENA Albert connu comme spécialiste de faux et usage de faux en écriture officielle dans l’exercice de sa fonction à l’Ambassade du Tchad à Yaoundé (Cameroun). Il a installé un réseau mafieux pour la délivrance de faux diplômes de baccalauréat tchadien au camerounais sous le commandement du feu Ambassadeur SEKIMBAYE BESSANE.
Il faut que cet auteur de faux et usage de faux en écriture officielle cesse de se cacher derrière le mot opposition pour nous maltraiter et nous exposer à tout risque. De qui se moque t-il quand il a des enfants qui militent activement dans l’opposition tchadienne aux Etats Unis ?
Nous nous posons la question de savoir, si c’est Allah qui passe par les autorités de N’djamena afin de maintenir l’équipe de ces diplomates bourreaux pour tester le degré de notre foi ?
A vous les étudiants tchadiens réduits au silence par ces fameux diplomates de sortir de votre mutisme pour qu’ensemble nous menions un combat brûlant pour notre  liberté confisquée.
A vous les frères musulmans marginalisés et victimes de toute sorte d’injustice de se lever en un seul homme pour mettre un terme à nos souffrances de tous les jours.
A vous les autorités de N’djamena  de prendre votre responsabilité pour endiguer ce dérapage diplomatique sinon nous sommes proches d’une explosion sociale dans les locaux de l’Ambassade du Tchad  au Congo Brazzaville.
ABDELROUDJAL ABAKAR
abdelroudjalabakar@yahoo.fr