Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 

condoleances.jpg

 Quelle que soit notre couleur politique, notre appartenance " Ethnique " notre position géopolitique " Nord - Sud ". La nation tchadienne reste et restera notre socle.

Je ne suis ni de la majorité, ni de la minorité, mais je suis tout simplement un citoyen  Tchadien comme les 26 frères tombés en martyrs au Mali. Un régime peut changer, les hommes peuvent partir, mais le Nationalisme reste tant que la chère patrie qu'on aime existe. Car c'est la doctrine considérant que l'intérêt national passe avant celui des particuliers qui composent la nation.

N'additionné pas les ânes avec les moutons, sinon nous aurons un résultat nul. Il va de même pour le nationalisme. On peut jamais et à grand jamais confondre le pouvoir, l’argent, etc. ... au nationalisme. Alors, je vous demande de faire la part des choses.


Face à cette situation, nous ne devons pas rester indiffèrent à l'hommage National rendu en direct sur la télé Tchad à nos frères tombés au Mali, en ce jour du 1er Mars 2013 à partir de 9H heure locale.

 

Une fois n'est pas coutume, nous les Tchadiennes et Tchadiens avions beaucoup souffert de nos luttent internes Tchado - Tchadiennes, qui sont les sources de souffrances de tout un peuple en mal de sa nationalisme. La mort des 26 frères au Mali, a touché plus d'un Tchadien (famille, proches, amis (es) de l'intérieur ou de extérieur)

 

J'adresse ici, mes condoléances les plus attristée à toute leurs famille, à leurs proches et leurs amis (es) et que le tout puissant Allah soulage ses derniers, et leurs donne la patience et le guide sur le droit chemin. Que toutes celles et tous ceux qui ont connu les frères martyrs ou qui lissent leurs lignes prient pour eux. Aux défunts, que Dieu leurs accorde son pardon, les couvre de miséricorde, et les accueille dans son vaste paradis.

 

A DIEU appartient ce qu'il a repris et c'est à lui aussi aussi qu'appartient ce qu'il a donné et chaque chose pour lui à un terme fixe d’avance.

                           " INNA LI LAHY WAINNA ILEHY RADJIOUNE "  

                            ADOUM BELGOTO