Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Urgent-Tchad-Niger-Libye: plusieurs opposants armés tchadiens détenus au Niger, la CTDDH redoute leur extradion vers le Tchad où leurs vies sont en danger (communiqué de presse de la CTDDH)// La famille Hissein Bourma dans le collimateur de Donald Trump//

Géo-localisation

Publié par Mak

                                    
Le Tchad est aujourd'hui un grand pays. Mais culturellement sa zone d'influence est bien plus grande. Des terres culturellement tchadiennes sont aujourd'hui occupées par d'autres états. Cet état de fait n'est plus acceptable.

Nous, officiers et soldats de l'Union des Forces de la Résistance présent à Moudeina, avons décidé de suivre le commandant Ali Ahmat Hassaballah dans la création du Front pour un Nouvel Empire Tchadien (FNET).

Le FNET revendique pour son empire les territoires suivants: Le Tchad, le Darfour, la République Centrafricaine, les territoires Toubous de Libye et du Niger, les territoires Kanouri du Niger, du Nigeria et du Cameroun, les territoires Arabes Mahamides du Niger, les territoires des Arabes Choa du Cameroun.   


Ceci est d'une cohérence certaine quand on regarde l'histoire de l'Afrique.


Nos objectifs premiers sont le renversement des dictateurs Déby Itno du Tchad, Kadhafi de Libye, Bozizé de RCA et el Bechir du Soudan.


Nos unités sont en ordre de marche  pour combattre ces quatres dictateurs. En ce moment même une unité s'approche d'al Qatrun en Libye pour la délivrer des troupes du mécréant terroriste Kadhafi.


Bientôt c'est au Ouaddai que nous affronterons Déby.


Nous appellons tous les Tchadiens du Tchad et de la diaspora, les Darfouris et Centrafricains, ainsi que les Toubous, les Kanouris et Arabes parlant l'arabe tchadien et ayant une autre nationalité, à nous rejoindre dans notre lutte pour la démocratie et pour la création d'un grand empire qui permettra au Tchad de rayonner partout dans le monde et enfin protéger les populations de la faim, du racket et du gangstérisme.


Le porte-parole du FNET: Issa Moussa Mahamat