Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

REPUBLIQUE DU TCHAD
                       **********
 
   UNITE – TRAVAIL – PROGRES
                       **********
CENTRALE SYNDICALE DU TCHAD
             **********
 
SECRETARIAT GENERAL DES SYNDICATS DES TELECOMMUNICATIONS
 
                *******
 
                SYNATEL
 
 

Dénonciation


Le Syndicat National des Télécommunications (SYNATEL) a le regret de constater qu’AIRTEL TCHAD ex CELTEL TCHAD société de téléphonique mobile concurrente de l’opérateur Historique National SOTEL TCHAD foule aux pieds les Lois de la République en matière de la concurrence déloyale et se comporte en prédateur absolu.

Cette société  avait obtenu sa licence d’exploitation d’un réseau cellulaire à un vil prix 1,230 milliards de franc CFA  grâce  à la complicité de la Banque Mondiale et de sa société filiale SFI qui ont accordées un prêt au groupe CELTEL INTERNATIONAL.
 L’explosion du marché de la téléphonique mobile a dépassé spectaculairement les prévisions de tous les experts du monde entier et c’est ainsi que CELTEL INTERNATIONAL après cinq ans d’existence a été vendu à deux reprises avec des bénéfices énormes à ZAIN BAHRAIN  puis à AIRTEL BHARTI INDIEN sans que l’Etat Tchadien touche un franc CFA de plus value.

 Cette double opération a été possible grâce au renouvellement de la licence de CELTEL TCHAD pour une valeur insignifiante à cause de la naïveté du Gouvernement du Tchad  et de la complicité de deux cadres de l’Etat Messieurs ABDELHAMID MAHAMAT SENOUSSI et ISSA AHMAT DINGUESS qui étaient respectivement Secrétaires Généraux du Ministère des Postes et des Technologies de l’Information et de la Communication et sont aujourd’hui récompensés par des fonctions importantes à AIRTEL TCHAD pour service rendu.

-          Considérant les recommandations de la commission pluridisciplinaire de contrôle des opérateurs mis en place par la Présidence de la République et les différentes missions du Ministère de  Contrôle d’Etat,
-          Considérant les énormes irrégularités relevées par l’Inspection Générale du Ministère de Finances sur les méthodes de gestion d’AIRTEL TCHAD,
-          Considérant les rapports accablants de l’ONAPE sur les contrats sans durée déterminée  des expatriés,   
-          Considérant la pratique maladroite du recrutement non autorisé des cadres de commande et de mémoire du Ministère de tutelle.
Le SYNATEL interpelle le Ministère des Postes et l’organe de Régulation OTRT d’annuler immédiatement les contrats de Messieurs ABDELHAMID SENOUSSI et ISSA DINGUESS dans un bref délai et de notifier formellement à AIRTEL TCHAD de respecter les procédures de nominations par voie d’appel à candidature sans impliquer les agents de l’Etat en fonction.
Par ailleurs, le SYNATEL suggère à l’Etat Tchadien de procéder à une réévaluation de la Licence d’AIRTEL TCHAD et demander au Ministère des Finances de faire un redressement conséquent.
Passé un délai d’une semaine sans satisfaire cette revendication, le SYNATEL serait dans l’obligation de mener des Actions syndicales pour parvenir à son but.
 
          Fait à NDJAMENA, le  09 Janvier 2012 / LES SYNDICALISTES