Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

            Communiqué 003/FSR/BE/2012

Abakar Assileck

Grande est notre indignation. En effet, la France, pays pionné de défense de droits de l’homme, défenseur acharné des valeurs républicaines, accueille à grande pompe un tortionnaire qualifié.

 

En temps normal une telle visite peut passer inaperçue. Car, le bourreau vient souvent en France avec des valises pleines d’euros. Grace à ces liasses et surtout à ses amis complices, il passe ses séjours sans être aucunement inquiété.

 

Aujourd’hui, la France est en pleine campagne pour les élections présidentielles. C’est l’occasion indiquée pour le peuple français de mettre en exergue les valeurs que la France défend dans le monde. Nous rappelons à ses dirigeants que côtoyer ou accueillir des dirigeants africains ou d’ailleurs dont les mains sont entachées de sang et qui sont par ailleurs réputés en matière de corruption et de détournement de deniers publics ne pas digne de l’image de la France surtout au moment où le peuple français est en train d’exercer directement sa souveraineté.

 

Nous estimons que le digne accueil que la France pourra réserver à un tyran comme Deby est de le mettre aux arrêts à l’aéroport et de le confier à la cour pénale internationale pour répondre aux forfaits commis chez lui au Tchad en assassinant le professeur Ibn Oumar Mahamat Saleh, maitre Joseph Beidi, le fils du sultan Kachala Kasser pour ne citer que ceux-là, au Darfour, en Centrafrique, au Congo ( RDC), au Ruanda, au Togo, en Libye et présentement au Nigeria à travers le groupe terroriste Boko-Haram et son allié  Aqmi.

 

Sous la couverture d’un pseudo participation au forum mondial des eaux qui se tiendra à Marseille en France ; Deby s’est permis en fait de continuer à gaspiller les ressources du Tchad.

Après son mariage pharaonique à cout des millions de dollars us contracté avec la fille du célèbre djendjawid Moussa Hilal, il vient en voyage de noces en France pour aggraver le gâchis.

 

Pendant ce temps, le Tchad est menacé de famine dont la proportion est égale ou supérieure à ce qui se passe en Somalie.

Ces menaces de famine avérées ne font ni chaud ni froid à Deby. Sa préoccupation se focalise pendant ce temps au règlement de comptes à un adversaire politique. En effet, depuis son hôtel de Paris, Deby ordonne à ses services au Tchad d’arrêter le député Gali. Comme vous le constater nous avons bien mentionné que l’arrestation est dirigée contre un député. Cela voudrait dire que la notion d’immunité parlementaire au Tchad tout comme le respect de la procédure d’une mise en accusation et de l’arrestation d’un parlementaire saisi en flagrant délit n’ont aucune signification pour le tyran de Ndjamena. Alors comment peut-on attendre d’un tel monsieur que le Tchad puisse sous sa coupe évoluer et accéder au privilège d’un Etat de droit ?

 

Nous voulons porter à la connaissance du peuple français et à travers lui à la communauté& internationale que les tchadiens (hommes, femmes, enfants, vieillards à l’exception de ceux du clan au pouvoir) sont soumis quotidiennement à la terreur, à la violence, à la répression etl’humiliation par ce monsieur qui passe son séjour des noces dans le pays de droits de l’homme.

Le Front pour le Salut du Tchad (FSR) en appelle au bon sens des français et attend une réaction appropriée de leur part.

Constants et Fidèles à nos engagements, nous nous attelons à abréger les souffrances de notre peuple martyr et instaurer au Tchad un Etat de droits.

Vive l’amitié franco-tchadienne.

                                                                 Fait à Paris le 10 Mars 2012.

 

Pour le front pour le Salut de la                       République (FSR)


Le Commissaire à la Communication Porte-parole

 

                                                                   ABAKAR ASSILECK HALATA.