Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Médiation dans la crise libyenne -la France tente sa partition pour trouver une issue politque. Elle accueille une rencontre entre Fayez al-Sarraj, président du conseil libyen et Khalifa Haftar, commandant de l'armée libyenne//Emeutes à Moundou pour empêcher le transfert du Maire, Laokein Médard// Moundou- l'avocat de l'ancien Maire, harcélé et activement recherché //Affaire Laokein Médard- plusieurs partis politiques appellent dans un communiqué de presse à sa libération // L'interview de l'opposant tchadien, Saleh Kebzabo sur TV5 afrique reportée à lundi //

Géo-localisation

Publié par Mak

Le journal télévisé tchadien du 21 juillet évoque un colloque pour la paix et le développement au BET, organisé par tous les filles et fils de cette région. Est-ce vraiment un colloque? Ou plutôt une kermesse organisée par des truands politiciens, en mal de postes, qui écument les labirynthes du MPS?
Comment un colloque de cette envergure soit connu seulement le jour de son organisation? Qui a été informés? Qui ne doit pas être informés? Qui sont ces fils du BET qui se prennent pour les seigneurs de cette région pour papoter de l'avenir de cette terre sans en avertir les souches sociales les plus concernées? Ne sont-ils pas tout simplement des dupeurs politicards, en mal de postes et en pérennisation de leurs acquis, qui veulent dire au Président de la République qu'ils sont là et entrain de faire le quinquennat de la Renaussance?
Parrains de la sodomie intellectuelle, ces dupeurs qui se sont toujours prévalus des titres de: chefs de file, cadres de la région, ministres de la régions etc... et ils tendent de masturber l'esprit des autres, sans pour autant apporter le moindre développement au BET.
Au BET, il manque d'ecoles, les internats sont abolis, les villages manquent de moulins, d'eau et les greniers sont vides. Faya, Fada, Ounianga, Bao, Gouro, Kalait manquent de tout en infrastructures routières. Pas un demi-mètre de bitume, pas un panneau sur les pistes. Le BET est la seule région qui ne bénéficie pas du pétrole tchadien, en dehors d'Amdjarass qui bénéficie de tout comme Bagdolité de Mobutu ou Yamoussoukro de Boigny.
Le reste du BET, considéré comme bastion de rebellions successivement connus ces derniers années, est sous perfusion de développement.
Quelques personnages impopulaires, cupides, menteurs patentés et hypocrites entourent le président pour sauvegarder leurs intérêts d'élevage avec faste de leurs gosses issus de leurs méats urinaires. Ils entravent la scolarisation de leurs propres collatéraux, neveux et cousins.
Non, arrêtez la cirque, stop au clownesque méthodes et halte a la comédie pour le développement du BET.
Le président Deby, s'il aime vraiment le BET, doit donner des coups de pieds aux fesses de ces délinquants qui sont entrain de le tromper. Au contraire ces menteurs créent de frustrations, des injustices et des ressentiments au sein de la population. Une population qui aspire a vivre du développement, de la paix et des retombées économiques du pays.
Le président doit se défaire d'écouter ces escrocs qui lui rapportent les mensonges d'une haine du MPS au BET. Au contraire ce sont ces cupides qui frustrent les jeunes et les font des chaires à canon à chaque rébellion.
Arrêtez de vous enrichir sur le dos des gens du BET et cessez de jouer au malin. Sinon, nous publierons les noms de tous ces bandits cupides qui se sont enrichis au nom et à la place de la pauvre population du BET!!!


Un fils révolté du BET