Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Le collectif des jeunes présente ses excuses au CB BAYNA KOSSINGAR pour avoir limité son vocabulaire à un seul mot : suspension. Nous, Collectif des jeunes pour la défense de la région du Bahr El Ghazel contre la barbarie du CB Bayna, avons le regret d’informer le peuple et les hautes autorités que outre le mot « suspension », le cb connait le mot « prison ». Une autre arme sophistiquée d’arnaque bricolée par le CB.

Dans son désir insatiable de faire peur au peuple, le CB Gouverneur BAYNA KOSSINGAR a mis WéréWéré, le fou de Moussoro,  en prison. Son crime ? Nous ne savons ! Que puisse faire un fou pour mériter la prison : il a commis un meurtre ? Non ; il a vandalisé un bien ou un service public ? Non. Alors quel est son véritable crime ? Son crime WéréWéré aurait insulté un commerçant très riche proche du CB. Oui on protège ses proches quand on peut. Mais mettre un fou en prison c’est vraiment absurde. No comment ! Bouches cousues circulons.  Après avoir fait passer son message, de quoi lui CB Gouverneur est capable de faire,  et surpris le peuple, il demanda aux geôliers de libérer WéréWéré. Ce dernier refusa de sortir de prison car le fou de Moussoro voulait savoir les charges qui pesaient sur lui. Il voulait avoir des explications  du Gouverneur. Il a fallu l’intervention de diverses personnes pour le contraindre en vue de regagner la rue, son domicile. Refus de sortir de prison de WéréWéré : un geste de liberté, une conquête de dignité. O prison… Toi seule nous convaincs de notre bassesse, toi seule nous fait connaitre notre dignité.

Outre la suspension des responsables des unités administratives comme moyen de détourner les lignes de crédits, le CB fait recourt à une autre arme : la prison. Quand il ne trouve pas des victimes, dans  certaines affaires le cb devient plaignant contre ses administrés, menace d’envoyer ou envoie ces détenus à KORO TOURRA. Tous les moyens sont bons. Un business lucratif. Un réseau de brigands brigadiers enlève des paisibles citoyens depuis N’Djamena. Intimidation et règlements de comptes. Un réseau de mafieux sicilien en plein Bahr El Ghazel.

Plus on décortique les actes du CB plus on s’étonne.  Un sage disait si vous n’arrivez pas à cerner les caractères d’une personne il faut voir son entourage. Qui se ressemble s’assemble. Le CB a un acolyte, son Secrétaire. Il a trouvé son génie à la personne de TATA MAHAMAT ZENE, un génie du mal, un courtier d’arnaque. Puisque le CB lui-même se définit comme une maison du mal- beit hana bala.

Nous, Collectif des jeunes pour la défense de la région du Bahr El Ghazel contre la barbarie du CB Bayna,réitérons notre demande auprès des très hautes autorités afin de déguerpir cette maison du mal formée par le duo CB BAYNA et son secrétaire TATA MAHAMAT ZENE.

Suspension, Prison et …..

Collectif des jeunes pour la défense de la région du Bahr El Ghazel