Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Faki Hamza
Décidemment les jours du réseau (la vipère) sont comptés. L’idéologue du groupuscule MAHAMAT ALI MOUSTAPHA recteur de l’Université Adam Barka (UNABA) vient d’être atteint par le venin plus puissant du Cobra. Il est suspendu par la commission Cobra. Celui qui se fait l’intègre a été pris la main dans le sac. Il a puisé 400.000.000 de Francs CFA des caisses de l’Université. On comprend aisément qu’il est entrain de construire deux grosses villas cossues : Une à ANDJARI à N’Djaména et l’autre à Abéché chez lui. N’allez pas me dire qu’il construit ces 2 villas avec le maigre salaire d’un enseignant du supérieur. Même les primes et indemnités du poste de Recteur ne lui permettront pas de construire des villas qui coûtent des centaines de millions.

En tout cas le Cobra va projeter son venin à la vipère et il l’atteindra certainement, car le cobra porte des lunettes et peut voir très loin. Il est sûr et certain que d’autres suivront. MAHMOUT YOUSSOUF doit rendre des comptes sur sa gestion de 15 années de l’Institut Universitaire des Sciences et Techniques d’Abéché (IUSTA) avec lequel il s’est carrément identifié. Du jamais vu au Tchad ! De même MAHAMAT BARKA qui a géré de manière calamiteuse comme son propre foyer l’Institut Universitaire Polytechnique de Mongo (IUPM) pendant dix ans doit rendre des comptes. Le cobra fera sûrement une visite à l’Université de N’Djaména que MALLOUM SOULTAN a géré comme sa propre maison. Celui-là doit aussi s’expliquer sur sa gestion chaotique. HAMDANE ANNADIF qui, depuis plus de 10 ans bouffe tranquillement les centaines de millions d’UNIVALOR. Enfin le griot du Réseau MAKAYE HASSANE TAISSO qui a eu la charge de mettre en place l’Office National des Examens et cours du Supérieur (ONECS) est resté 4 ans dans son poste. Sa gestion doit être contrôlée. N’est-ce pas que la vipère (le Réseau) était entrain de se sucrer sur le dos des Tchadiens, de puiser allègrement sur les deniers publics. La chèvre broute là où elle est attachée.

C’est ça le vrai visage du Réseau. Il est enfin démasqué. On comprend maintenant pourquoi ses membres sont si arrogants. Comme la vipère, ils sont méchants, malfaisants et dangéreux. Ils se croyaient déjà riches au point de narguer et piétiner les autres. Qu’ils comprennent qu’il y a toujours une fin à toute chose et que le bien mal acquis ne profite pas. Ce n’est pas pour rien que cet adage a été découvert. C’est le fruit d’une longue expérience des hommes ayant vécu des situations identiques. Nous pouvons remercier le géniteur de la Commission Cobra. C’est une commission qui a servi au moins à quelque chose, même si on reproche au Premier Ministre qu’il suspend et relève mais oublie souvent de combler le vide qu’il a créé.
FAKI HAMZA