Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Un citoyen qui n’a pas de droits mais que de devoirs. Un citoyen qui subit tout. Un citoyen qui préfère mourir à petit feu que de dire non à l’inacceptable.

 

Oui, mon frère tchadien, réveilles toi. Tu as trop souffert des magouilles de ceux qui te dirigent.

 

Pour avoir un passeport, on te demande de payer sans explication 85 000 FCFA alors que ce document dans les pays voisins s’octroie à moins de 20 000 FCFA. Tu as accepté de le faire sans commentaire.

 

Tu adresses une demande de passeport de service au ministère des affaires étrangères et ton collègue avec qui tu partages le même bureau demande un passeport diplomatique. Le ministre des affaires étrangère avec la présidence lui octroient immédiatement et toi, on te dit que les passeports vierges sont épuisés. Et tu acceptes comme d’habitude cette discrimination.

 

Pour retirer ton certificat d’admission au baccalauréat, on te demande de payer des dizaines de milliers de fcfa alors que tu as déjà tout payé en amont à l’inscription. Tu as accepté malgré ton extrême pauvreté.

 

Tu achetais un sac de charbon à 2000 FCFA en 2002. On te le vend aujourd’hui de manière déguisée à 20 000 FCFA . Tu acceptes ce prix multiplié par 10 alors que ton salaire n’a connu qu’une négligeable progression durant la période.

 

Tout un mois, tu ne consommes pas d’électricité et on te présente une facture que tu acceptes de payer comme si tu voulais subventionner à ta manière  la stee structurellement déficitaire.

 

Tu as en moyenne un revenu mensuel de 100.000 FCFA mais on te vend un lot de terrain nu à 20 000 000 FCFA. Poutant ; au cas  où tu ne consommerais rien de ton salaire, tu as besoin de 17 années de l’épargne pour avoir ton propre terrain. Il te faudra peut être le même nombre d’années pour finir la construction si Dieu te prête vie. En effet, tu ignores que ton espérance de vie est inférieure à 40 ans et que la durée moyenne maxi d’épargne pour toi ne peux depasser 20 vu ton âge tardif d’entrer à la vie professionnelle. Mais cela n’est guère un souci pour toi. Dieu pourvoira.

 

Tu n’as pas de moyens de transports. Tu traverses plusieurs kilomètres à pieds sous une chaleur torride. Tu as enfin trouvé un moyen de transport à tes portées financières « moto taxi ». Des voleurs retransformés en ministre te l’interdisent et veulent faire la promotion de leurs propres affaires privées. Et tu acceptes toujours le dictat de celui qui devait plutôt te servir.

 

Ton élève dispose d’une voiture pour ses déplacements et toi, tu reveilles à 5 heures du matin pour venir à pieds et enseigner.et tu dis allégrement que nos doigts ne sont pas tous égaux.

 

Tu as souffert pour avoir un diplôme mais on te dit que tu n’as pas accès à l’emploi dans ton pays par ce que tu n’appartiens pas au clan élu, ni au parti politique national, ni à la région du chef. Tout cela est du naturel pour toi.

 

Ton collègue avec que tu travailles dans un même bureau fait pousser des villas et toi, tu dors sous une paille. pour toi, c’est normal et acceptable car nous sommes au Tchad.

 

On a cassé ta maison et on t’a jeté dehors avec tes enfants et autres effets intimes. Une bande de voleurs convertie en autorités publique vend ces parcelles aux investisseurs étrangers sous ton regard impuissant. Tu as préféré pleurer que de manifester publiquement tes mécontentements.

 

Tu vas en mission à l’étranger avec ton collègue du bureau. Lui dispose de primes de mission de contrepartie nationale et toi, tu n’as rien comme si tu n’étais pas tchadien. Mais ce n’est pas grave pour toi.

Quand ton président que tu as « démocratiquement élu » est en circulation, on t’immobilise toi qui n’a pas d’armes  pendant plusieurs heures pour garantir sa sécurité, lui avec ses multiples chars de guerre.

 

Le chef de ton parti politique te trahit et se range du coté de la Mangeoire Présidentielle à Satiété (MPS). Tu trouves cela normal et tu l’acceptes.

 

On modifie tes votes aux différentes élections mais tu dis que c’est la volanté divine

 

On a enlevé Ibni Mahamat Saleh, celui qui a passé sa vie à parler de ta liberté et de tes droits. On l’a certainement tué et tu ne réclames rien, par manque de courage. Demander là où il a été enterré relève de la mer à boire pour toi. Et ce sont des toubabs, en hexagone  loin du Tchad qui se battent à ta place pour avoir la vérité sur la disparition de ton illustre compatriote, à travers l’assemblée nationale française, à travers des prix offerts au nom du disparu.

 

Ton président démocratiquement élu, prend au trésor public 10 milliards de Fcfa et te construits une petite école de 10 millions de FCFA et garde le reste pour lui-même. Et tu le remercies pour sa gentillesse sans dimension et sans égal dans l’histoire du Tchad.

 

Réveilles toi mon frère, réveilles toi ma sœur, réveilles toi mon papa, réveilles toi ma maman, réveilles toi mon oncle, réveilles toi ma tante, réveilles toi cher parent

Réveilles toi, cher élève, réveilles toi cher paysan, réveilles toi cher ménagère, réveilles toi cher chômeur, réveilles cher commerçant

 

Debout et à l’ouvrage pour revendiquer tes libertés et tes droits elmentaires.

Personne ne le fera à ta place de manière durable

Ton ami malien a revendiqué ses droits en 1991 et il a eu gain de cause.

Celui de la guinée a parlé le 28 septembre 2009 et les résultats commencent à tomber.

Celui de Madagascar a fait tomber les montagnes le 22 fevrier 2002 et en 2009

Celui de la Cote d’Ivoire a fait chuter les militaires en 2000 avec des mains nues

 

As tu vu les manifestations des chemises rouges à Bangkok (Thaïlande)? ils versent leurs propres sang extraits séances tenantes de leurs corps devant l'assemblée en signe de protestation.

Qu’attends tu mon frère, vas y. tu défends une cause juste et le ciel sera avec toi. Toi, tu as déjà souffert mais laisses au moins un Tchad vivable à tes enfants et à tes générations futures.



Daniel hongramngaye

BP 69742, Ndjamena Tchad

hongramngaye@yahoo.fr