Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Le Soudan qui semble avoir obtenu ce qu’il recherchait a déjà pris position, du mois pour le moment, vis-à-vis des « mercenaires » que nous sommes. Selon Deby, Albechir a parlé de mercenaires quand il s’agissait de nous ; intox ou réalité, cela n’a aucune importance.

De toutes les manières, du début à la fin, les dirigeants de l’opposition armée ont toujours démontré, par leur agissement sur le terrain, leur âme de mercenaires, et ce, sur tous les plans.

Cette nouvelle position du Soudan est-elle une surprise ?! En tout cas, si tel est le cas, elle n’est une surprise que pour les daltoniens politiques, incapable de prévoir, les autres pauvres de la république qui, ayant cherché par tous les moyens de s’enrichir à N’Djamena, mais n’ont pu le faire, ont trouvé en l’occasion du soutien soudanais de la rébellion une chance en or pour former un capital assez consistant pour leurs jours noirs.

Le rôle d’informateur que ces confiscateurs de la lutte populaire ont toujours joué ne lui reste pas beaucoup de jours. C’est vrai qu’ils peuvent encore faire du mal à quelques compatriotes résistants qui ne sont pas de leur gout, mais cela n’aura plus grand un grand impact car dans quelques temps tout le monde sera logé dans les mêmes enseignes par les soudanais.

Cela dit, les compatriotes résistants et les sympathisants doivent garder espoir, un grand espoir puisque ceux qui ont cru en la vertu de la lutte populaire sont assez nombreux parmi le peuple tchadien.

Aujourd’hui, plus qu’à n’importe quel moment de la résistance populaire, il n’y a plus de place pour les complaisances complices et criminelles qui conduisent à la mort certaine de l’espoir populaire. Bien plus, il faut que les criminels économiques de Deby disent clairement leur position s’ils sont oui ou non partant pour la reddition sous quelque dénomination qu’elle soit.

Les tchadiens n’ont plus le temps d’attendre des niaiseries. Chers messieurs, vous êtes pour ou contre la reddition ?