Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

mali.jpg

 

Selon une source bien informée, il se dessine que le Général Idriss Deby tente de se tirer du bourbier malien où il s’est engouffré. Simples surenchères ou réelles volonté ? S’interroge notre interlocuteur sous-couvert  de l’anonymat.

En effet, Idriss Deby dont les troupes sont présentes au nord Mali, serait dans une nouvelle phase de manipulation pour retirer celles-ci engagées dans les opérations militaires contre les groupes djjihadistes. Idriss Deby aurait demandé aux organisations de la société civile de simuler une manifestation populaire pour réclamer le retour au bercail des forces tchadiennes. Cette proposition a été déclinée par les responsables de la société civile. Une autre source affirme qu’un conseiller d’Idriss Deby aurait même dit à ce dernier que cette option d’autoriser les OSC de manifester, est imprévisible et on ne peut garantir les conséquences.

Idriss Deby se tourne alors vers les instances de son parti –Etat, le Mouvement Patriotique du Salut (MPS), il leur demander de trouver une formule d’exprimer leur refus face à la présence des troupes tchadiennes au Mali. « C’est une mésaventure », dit notre source.

A l’heure où mettons en ligne cette information, Idriss Deby est en négociation avec l’Assemblée Nationale tchadienne acquise à sa cause, celle qui autorisé l’envoie des forces tchadiennes au Mali. Comme au Tchad, l’Assemblée Nationale n’est qu’une chambre d’enregistrement, elle pourra de nouveau réclamer le retour des troupes tchadiennes, ce qui permettra à Idriss Deby de justifier auprès de la communauté internationale, qu’il obéit à la volonté de son peuple qui exige le retour de ses fils.


Comme la communauté africaine reste naïve, elle cédera à la manipulation répétée du dictateur tchadien au pouvoir depuis 23 ans sans alternance et dans la répression massive.

A suivre……..

La rédaction du blog de makaila