Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Titre de l’article : Un centième de point n’est pas significatif dans un vote

 

La CENI A RAISON

1+1 ne font jamais deux au Tchad de Deby

Le résultat de l’élection présidentielle est plus éloquent que tous les discours.

Le candidat Deby est crédité de 88,66 les deux accompagnateurs sont gratifiés l’un de 6,03 et l’autre de 5,32 faites vos comptes pour vous rendre compte de la supercherie de la CENI Bravo. 

88,66+6,03+5,32=100,01% il ya un 01 comme bonus accordé à l’ un des trios; selon vous lequel?

Aboulanwar Djarma

 

Bonsoir Monsieur Aboulanwar Djarma,

 

Votre note ci-dessus a attiré mon attention et je vais tenter de vous expliquer d’où pourrait venir l’écart de 0,01.

Quand on fait des calculs mathématiques, les résultats sont souvent des nombres décimaux ayant plusieurs (voire une infinité) de chiffres après la virgule. Quand on fait des calculs de pourcentages, on utilise souvent un tableur comme Excel qui fait des calculs jusqu’à 30 chiffres après la virgule.

Pour les votes, on incrémente le format d’affichage à deux chiffres significatifs après la virgule, mais Excel garde en mémoire les autres chiffres du nombre.

Pour afficher deux chiffres après la virgule, Excel tient compte du troisième chiffre après la virgule (le chiffre des millièmes) du résultat exact. Si le chiffre des millièmes est supérieur ou égal à 5, par défaut, Excel propose d’arrondir le chiffre des centièmes au chiffre supérieur.

Par exemple, si le score exact du candidat Idriss Déby Itno était de 88,65584, le résultat affiché par Excel sera 88,66.

Normalement, quand la somme totale dépasse 100%, la Céni devrait contrôler habillement pour retrouver le score qui a été arrondi et prendre la valeur tronquée pour que le compte soit bon.

Par contre, il est inadmissible d’additionner des arrondis des scores de plusieurs bureaux de votes pour obtenir un score final. Evidemment, en cumulant des imprécisions négligeables, on peut aboutir une imprécision significative. Il faudrait  passer par les effectifs pour calculer le score final.

« Une somme de nombres n’est pas toujours être égale à la somme des arrondis ».

Aux élections législatives 2011, le candidat du MPS de l’Ennedi a obtenu un score de 102, 18%. Un tel score est ridicule et ne présente aucun intérêt pour le candidat élu. Apparemment, ils ont fait une somme des arrondis des différents bureaux de vote.

 

En France, quand on obtient une telle « aberration mathématique », on nous dit : Ah ! Vos maths, elles se trompent, Hein! Surtout de la part de ceux qui ont eu des problèmes avec les maths dans leurs scolarités.

Quand ça arrive au Tchad, on crie à la fraude, on dit « tellement ils ont fraudé, ils ont même dépassé le résultat escompté.

Tout ça est trivial, mais pour le non mathématicien, ça mérite quelques explications.

                                                                                    

                                                           Moussa Pascal Sougui à Orléans