Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

mak.JPGSaisis par un message émouvant et bouleversant, nous sommes profondément touchés  par la décision sage et éloquente de M.Abderaman Koulamallah dans l’incident survenu entre nous, suite à la publication des articles dans notre blog suivie des réactions dans la boîte à commentaires.

 

A mon nom personnel et au nom de toute la rédaction du blog, nous saisissons  au retour l’opportunité pour présenter nos excuses à toute la famille Koulamallah sans distinction et lui demandons de bien vouloir accepter ici notre sentiment de regret pour ce qui est arrivé.

 

Loin de nous de vouloir entretenir une quelconque animosité à l’égard de cette famille tchadienne ou bien de toute autre personne dans un but inavoué.

 

Nous sommes soucieux de préserver les valeurs tchadiennes qui sont entre autres : le respect de personnes âgées, la tolérance, l’amour du prochain, la cordialité et la fraternité.

 

Nous estimons aujourd’hui, que l’incident est définitivement clos et qu’ensemble, nous nous tournons résolument vers l’avenir, laissant derrière  nous le passé et ses sombres souvenirs.

 

Aussi, souhaiterons-nous rassurer toute la famille Koulamallah que notre combat est également le sien, car, il s’inscrit dans une logique de défendre les droits élémentaires de notre peuple, bafoués systématiquement par un exclusionnisme d’Etat devenu  actif et qui a pris une proportion inquiétante voire irrémédiable dans le pays.

 

C’est le lieu ici, pour nous, de remercier nos lecteurs et nos amis, qui ne cessent de nous apporter moralement et matériellement leurs soutiens à toute la phase de difficultés que nous endurons et traversons dans cette lutte médiatique à dimension complexe.

 

Que les uns et les autres trouvent ici exprimés nos sentiments de gratitudes et de sympathie à leur égard.

 

Nos remerciements vont également à Me Assane Dioma Ndiaye, avocat au barreau de Dakar, président de l’Organisation Nationale de défense des Droits de l’Homme(ONDH) du Sénégal, à Me Ali Amadou Kane,avocat au barreau de Dakar, défenseur des droits de l’homme, conseillé juridique de la RADDHO et coordinateur du point focal d’Afrique de l’Ouest pour la Charte Africaine des Droits de l’Homme, pour leurs  précieux conseils juridiques et l’attention qu’ils portent à notre travail à Dakar en qualité  d’acteur indépendant et blogueur opposant au régime du Tchad.

 

Notre blog vous renouvelle sa considération.

La rédaction du blog de makaila