Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

bachir ahtIl existe un abîme entre nos pratiques et nos discours, entre la contrainte de l'euphorie proclamée et le constat du déchirement vécu. La coexistence dans un même œil de plusieurs normes contradictoires. La sécurité est un facteur d'apaisement, avant de nous uniformiser, elle nous tire d'embarras.
               La séparation de pouvoir évoque irrésistiblement les procédures de sécurité.


Refusant de distinguer entre révolution sociale et révolution personnelle soutenant que la vie sécurisée n'est pas une affaire privée. Seule la pleine aptitude réconciliera les hommes avec eux-mêmes et leur permettra de bannir ces dérivatifs que sont surtout la soumission aux chefs, tous liés à la peur c'est à dire à la frustration!


               La puissance de liquidation qu'ils impliquent constitue la panacée censée nous prémunir de toutes les épidémies politiques.


               Vous avez commencé par affirmer une pleine et farouche souveraineté sur vous même qui finit par vous peser si nul ne vient vous solliciter, vous voici absurdement mis en demeure pour préserver la liberté de perdre.


                La jalousie est aussi le compagnon de route de l'égalité démocratique: le conformisme absolu!
Avec des cadres , de hautes personnalités, de haut niveau intellectuel mais avec des bas  niveau d'hygiène mental qui se permettent de livrer au grand merci des injures aux adversaires politiques!
                 Où en êtes  vous  avec le sens de la déontologie, le moral ainsi que le civisme?

Avez -vous centralisé vos politiques de sécurités?  Ainsi que les objectifs?


Des dizaines de professeurs de collèges et lycées ont été tués et aucune de vos autorités n'a révélé de traces les concernant pour une part de responsabilité de sécurité nationale  que vous endossez.
                S'il y a pire que sa propre mort c'est la mort de nos proches, quelques êtres fondamentaux qui nous sont nécessaires! Une défaillance totale et absolue avec un déficit complet de la sécurité vitale des enseignants qui sont les progénitures, la source d'un avenir certain au Tchad.

 
                 Le respect est une condition nécessaire à la vie et à la personne! Ainsi, que ces enseignants puissent exercer dans des conditions qui ne compromettent pas la qualité d'éducation. D'ailleurs vous avez été ministre d'éducation vous le savez encore mieux et maintenant vous êtes le ministre de l'intérieur vous êtes censé résoudre cela.


                 Ce désastre et cette terreur du Nord au Sud, de l'Est à l'Ouest devaient s'arrêter!
Voter une loi pour un Tchad sécurisé, avec un espoir constant pour avenir meilleur.
                         

 Citoyenne  libre

Contact:  studente2010@yahoo.fr