Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Médiation dans la crise libyenne -la France tente sa partition pour trouver une issue politque. Elle accueille une rencontre entre Fayez al-Sarraj, président du conseil libyen et Khalifa Haftar, commandant de l'armée libyenne//Emeutes à Moundou pour empêcher le transfert du Maire, Laokein Médard// Moundou- l'avocat de l'ancien Maire, harcélé et activement recherché //Affaire Laokein Médard- plusieurs partis politiques appellent dans un communiqué de presse à sa libération // L'interview de l'opposant tchadien, Saleh Kebzabo sur TV5 afrique reportée à lundi //

Géo-localisation

Publié par Mak

Après avoir lu les commentaires entre Sougour Dillo, Delia et autres lâchés sous l'article "Qui sont ces martiens du BET", je me suis demandé pourquoi tant de bave et tant de haine entre Bideyates et zaghawa Kobés? Est-ce le prélude à un éclatement de la formule sainte de Beri-sokoya qui est un appel musicalisé pour l'unité de tous les beris? Tous unis contre les autres bougres de tchadiens et autour de la mangeoire.
Quelle mouche haineuse a innoculé son venin discriminatoire pour que cette unité de façade vole en éclat? L'on sait de coutume que les beris ont le "ventre dur", c'est a dire n'extériorisent pas facilement leurs querelles intestines. Les jeunes beris violent-ils cette unité basée sur la langue et sur le partage du gâteau national? Ont-ils trop bouffé pour devenir ivre et se détester? Comme l'adage beri dit: l'abondance de vivres est pire que la disette dans la manifestation des comportements inédits des humains. Tend-on vers un clivage par excès de bouffe?
En tant que Beri, j'invite mes frères à la retenue et ne pas exposer nos anus aux autres mouches qui vont se délecter de notre division. Nous avons mission de gérer le Tchad pour longtemps et gare à la division. Aimons-nous les uns les autres, entre nous beri et promouvons toujours la Beri-sokoya pour dominer nos ennemis qui nous regardent avec leurs yeux du serpent légendaire de Denibeh.
Une moindre division nous sera fatale. Ne suivons pas les pas des erdimi ni celui de Feu Abbas Koty qui ont fait l'erreur de tourner leurs armes contre les nôtres.
Unissons-nous et vibrons la musique Beri-sokoya encore pour longtemps.
Vive Beribé ou pays Beri
Vive Beribour ou fils Beris
Vive unité Beri-sokoya

Digne fils de Beribour.