Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

   Le débat sur l'emploi des jeunes et la promotion de jeunes cadres bat son plein sur notre blog préféré. C'est une occasion de rompre le silence pour apporter ma contribution en comparant deux jeunes tchadiens qui représentent le peuple tchadien. Même si comparaison n'est pas raison et je ne suis pas habitué du blog.

  L'un de ces deux jeunes est un député de la République et siège à l’hémicycle actuel. Il serait du parti ASRI si je ne me trompe. Il s'agit du talentueux Beral Mbaïkoubou qui est un malvoyant ayant fréquenté brillamment le lycée Sacré-Coeur avant de s'envoler après le bac pour la Sorbonne de France où il étudia la philosophie. Aux dernières élections législatives, il cartonna en faisant campagne avec des motos de ses sympathisants et se fit élire haut les mains Député de la République pour le compte de son parti dans sa région. C'est un jeune, artiste musicien de son état, écrivain en plus. Il a pu faire promotion grâce à un petit parti politique qui a vu en lui des talents indéniables. Aujourd'hui, malgré son âge, il est un brillant député et très craint dans les débats de tout genre. Sa plume est brûlante. Ses mots sont foudroyants envers ses adversaires.
   Je trouve qu'il mérite sa place. Par contre je puis vous dire que si ce jeune était au MPS, certainement il vivra de la mendicité à cause de son handicap. Même avec son diplôme, il va végéter et ne sera qu'un subalterne ou un homme réduit à l'assistanat. On s'en moquera de son diplôme et sera jugé en fonction de ses capacités à mendier de responsabilités en portant en bandoulière le tamtam de louanges aux grands du parti MPS, comme l'ont fait de nombreux responsabilisés du système MPS ces dernières années.
   comparons Beral à un promu typique du MPS qui est Mht Ali Abali Salah, ministre de la Fonction Publique du Tchad. Je fais grâce de son admission douteuse à l'ENTP sans concours ou comme militaire. Des informations à vérifier mais rapportées par les commentateurs de notre blog préféré. Il  a été propulsé devant la scène de façon inattendue. Pire, une fois Ministre, il n'arrive pas à défendre son image et nous découvrons honteusement ses insuffisances. Il se montre moins digne de nous représenter, tel que il marmotte ou dénature la langue française dans laquelle il a étudié. Loin de nous rassurer, Abali montre toutes ses incapacités d'être un ministre de notre République. Ni l'expérience, ni ses compétences ne le prédestinent à ce poste politique.
  D'autres promus du MPS comme Haïkal sont encore pires. Que leurs partisans fassent une meute pour le défendre, personne de lucide et neutre ne voient en ces jeunes pistonnés des cadres compétents.
 Alors est-il possible de comparer Beral et Abali? Peut-on comparer un cheval fougueux à un âne rétif? Est-il possible de comparer d'un autodidacte comme Beral et un pistonné comme Abal Salah et de trouver un certain mérite commun? Je ne pense pas. Et vous?
  Le MPS, pour ne pas être un parti ridicule comme il l'a été toujours, doit faire une vraie promotion des jeunes talentueux qui ne manquent pas parmi les militants de ce parti. Même le petit parti Asri a sur pondre un jeune député, Beral, qui équivaut à 100 députés MPS en tout point de vue. Il va de la crédibilité du MPS de choisir le camp de la performance et de méritocratie ou d'apprécier et promouvoir les cancres. A lui de jouer pour son avenir et son présent si le parti de Mht Hissein veut montrer une image en diapason avec les dires du Président Deby qui doit impérativement se défaire de ces baragouineurs qui lui font honte. En effet Idriss Deby jure sur Dieu et sur toutes ses croyances qu'il est au service et à la promotion de jeunes tchadiens. Tient-il parole? Nous endort-il avec de langages de campagne? Je n'ai aucune idée de la pensée de l'homme du 01 Décembre mais ses paroles ne justifient pas ses actes. Quelle contraste!

   Par ailleurs la plupart des promus du MPS le sont parce qu'ils se sont comportés comme des bouffons ou des fondateurs de fameux BUREAUX de SOUTIEN à la veille et pendant les élections. Pourquoi MPS aime tant être loué, amadoué et chanté pour décider de nommer les jeunes. Le parti MPS est-il simplement un parti de flagorneurs?
  A vous de juger et contribuer dans la compréhension de cette situation.

                       Guinambaye Wardougou Hiréké Boghit
                  Un jeune MPS très déçu et issu de tout tchad.