Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Les réfugiés politiques tchadiens vivant à cotonou, reconnus par le Haut Commissariat aux Réfugiés de l'ONU, sont considéré comme des rebelles et ennemis du peuple. 


Cet acte constitue un précédent dangereux à  notre avis et une grave infraction portée aux principes et  règles qui régissent  le droit humanitaire international et viole l'article 1er, A,2 De la convention de Genève de 1951 et la convention de l’OUA de 1969.

En effet après  le sommet  des Organisation pour l'harmonisation en Afrique du Droit des Affaire (OHADA) tenu à  Ndjamena.

Le redoutable Directeur de l'ANS (Agence Nationale de Sécurité) est arrivé à Cotonou au Benin  et à Lomé au Togo, de corrompre le service des renseignements  généraux  par l'accord du Ministre  de l'intérieur  et de la Sécurité  Publique  à savoir :  M. ARMAND Zinzindonoue de rendre la vie difficile aux opposants tchadiens considérés à tort à raison par le régime sanguinaire de Deby  comme des rebelles et ennemis du peuple,  après  l'attaque des domiciles des tchadiens le soir du 21 janvier 2010 aux 4em Arrondissement à  SODJEATIME ouest, aujourd’hui,  la forte présence des agents corrompus aux deux frontières  qui lient le Benin et le Nigeria et celle du Benin Togo.

 Nous demandons à  toutes les Organisation de  Défense des droits de l’homme et aux  Nation Unies d'intervenir auprès  des autorités  Béninoises de mettre fin à toutes ces arrestations et humiliations à l’encontre des Tchadien qui vivent à Cotonou et libèrent immédiatement ce qui sont détenus arbitrairement.
 
Hassane Souleymane BACHAR

Tel:0022997777643

PORTO NOVO/Benin