Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

BAISSE DE NIVEAU DE L’EDUCATION SCOLAIRE AU TCHAD

 

Quand on sème on récolte. Le système éducatif au Tchad est à l’agonie. Et rien ne se fait pour trouver une solution de choc pour le guérir.

Si aujourd’hui le système qui gouverne le pays ne se souci pas d’intervenir efficacement pour redresser la situation, cela ne nous étonne pas. C’est la résultante de la politique instaurée par ceux qui ont pris le pouvoir en 1982 jusqu’à ce jour. Ils avaient pour objectif d’équilibrer les choses à tous les niveaux pour permettre aux retardataires de rattraper les autres qui sont en avance, c’est la naissance de la géopolitique.   

C’est en cette période qu’on a vu le recrutement des enseignants incompétents et sans niveau, l’octroi des bourses à ceux qui non pas de niveau, le remplacement des étudiants admis aux concours par ceux qui n’ont pas concouru.

-           Quand on aime, on se donne. Nous observons que, dans l’enseignement, il y a une majorité de personnes qui sont dans la boite parce qu’ils n’ont pas trouvé ailleurs. Si on ne se considère pas comme un père pour ses élèves et étudiants, si on court le même jupon que ses élèves et étudiants, si on est aigri, haineux envers ses élèves et étudiants, alors nous pouvons déjà déduire ce qui se produira à la fin de l’année scolaire. Les enseignants ont-ils oublié que : tout enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne ?

-           chers (es) parents d’élèves soyez conscients que vos enfants, c’est vous. Quand un enfant réussi dans la vie c’est la fierté du père, de la mère et ensuite du village etc. Mais voila que des parents sont de plus en plus irresponsables. Ils ne suivent pas l’évolution scolaire de leur progéniture au cours de l’année. Ils permettent même à leurs enfants d’être dans la rue à des heures tardives. Ils menacent les enseignants au résultat obtenu par l’enfant. Ils vagabondent les enfants d’établissement en établissement. Ils ne contrôlent pas les cahiers et les bulletins. Ils n’usent pas d’autorité sur les enfants, « qui aime bien  châtie bien ».

-           Les élèves et étudiants prenez conscience de votre devenir car c’est vous qui serez des responsables demain. Ne copiez pas sans discernement les stars que vous regardez à la télé. Ne vous enivrez pas, les boites de nuits, les pari-ventes pour vous viendra, consacrez vous d’abord à vos études car le pays compte sur vous.

L’autorisation des moins de 18 ans dans des lieux interdits est fréquente.

-           Au Tchad, le ridicule et la honte ne tuent pas. Au moment où nos voisins sont à la poursuite de l’excellence, du mérite, et de l’honneur, chez nous c’est le contraire comment comprendre qu’un responsable qui aime son pays ne se soucie pas du devenir de la jeune génération !        

Il y a un mal réel ce système qui gouverne le pays doit être déraciné, pour un meilleur Tchad dans tous les domaines.

 

       

TORALTA NANGMBATINA Prospèr