Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Aveux du porte-parole officiel des bandes armées tchadiennes : attention, vous pourriez être choqué !

Le porte-parole de l’UFR : «… Chez nous, dans les zones rurales, le passage à l’âge adulte n’est pas lié à l’âge mais à la circoncision, entre 14 et 16 ans. Pendant la cérémonie, on reçoit un turban, un javelot, un couteau et on annonce à tout le monde qu’on est un homme »

Chez  nous lesquels ?

 

Pourquoi réduisez-vous tout le Tchad à quelques cultures violentes et qui dénotent, à certains aspects, un dérèglement de l’esprit ?  Pourquoi présentez-vous une image morbide du Tchad au monde entier ?   

Je me fais plaisir de vous répondre et recadrer les choses :

  1. chez nous au Tchad, lorsqu’on est mature et qu’on porte des cheveux blancs, comme j’en vois sur votre tête,  on ne donne pas un couteau à un enfant parce qu’il peut se blesser gravement,  se tuer, blesser une autre personne ou tuer un humain. On n’offre pas de possibilité à nos enfants, d’aucune manière, de grandir et vivre avec le risque d’une conscience coupable et un réflexe de criminel. 
  2. Chez nous au Tchad, les hommes matures n’incitent pas les enfants aux meurtres à moins qu’ils soient viciés par des noires influences dues à leur long séjour dans des contrées étrangères.
  3. Si vraiment vous cultivez fièrement la violence alors ce n’est pas une généralité, mais l’œuvre d’une minorité rétrograde et non représentative (sur le plan de la vertu) de l’ensemble des tchadiens.
  4. Chez nous, des hommes vieux  sont assis sous les arbres entourés de leurs petits fils et ils enseignent des valeurs de sagesse et d’humanités.   

Le porte-parole : « Après la bataille d’Am Dam, on a perdu 10% de notre capacité matérielle et 20% de nos hommes…Pour des groupes de lutte de style guérilla, ce nombre n’est pas important. Dès le départ, nous n’alignons que 5000 à 6000 hommes … Dans le type de conflit que nous menons, ce n’est pas disproportionné. »

Vous perdez 1000 à 1200 enfants au combat sans le moindre résultat, ni symbolique ni concret;  vous laissez le 1/10 de vos matériels à vos ennemis et  vous osez dire que le rapport pertes/résultats n’est pas disproportionné ? Vous là, vous viendrez nous tuer tous dans ce pays sans  montrer le moindre émotion et regret. Comment faites-vous pour préparer vos entrevues et racontez quand même de telles âneries au monde ?  Je vous remercie pour vos déclarations qui nous renseignent de plus en plus sur votre vraie nature.

Quel est projet votre politique pour le Tchad ?

A cette question, le porte-parole des bandes armées tchadiennes répond que les rebelles n’ont pas de projet et qu’ils n’ont pas besoin de projet pour le Tchad. Au peuple tchadien d’écouter le message des bandes armées stationnées au Soudan.   

Quels sont vos liens avec le Soudan ?

Le porte-parole : « … le Soudan a armé l’opposition tchadienne…Ils [les soudanais]  nous soutiennent quand Déby donne beaucoup d’aide aux JEM  … »

Le porte-parole officiel de l’UFR avoue que c’est le Soudan, pays voisin du Tchad, qui finance leurs multiples agressions armées contre le Tchad.

Quelqu’un a-t-il payé ce gars de ternir définitivement et enterrer les bandes armées tchadiennes ? Il faut aller aux informations. N’ya-t-il pas la main de Deby derrière cette communication ? Le comble de la sottise est que ces aveux sont déclarés sur des sites dits de l’opposition. C’est un attentat grave à l'image du Tchad et de son peuple et c'est quand même outrageant !!

Bérè Amadjia Sansi

amadjia@gmail.com