Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Mouvement Panafricain pour                                                               

La Démocratie etla Justice

Communiqué de presse N° 009/MPDJ/2013

Au Tchad les masques tombent, bientôt le bout du tunnel ?

 

Généralement quand un homme arrive à un certain stade de sa parcours tel qu’abondances de conforts, de biens matériels ou de concentrations de pouvoirs, sa mémoire et sa vision se raccourcissent ; il oublie souvent qu’il y’a un début et une fin. Atteint d’une certaine cécité, il ne peut voir les signes précurseurs les plus évidents.

Le Tchad, notre pays risque de subir les conséquences d’une situation désagréable et surprenante.

Le Président Deby qui a dirigé le pays sans partage et sans alternance pendant bientôt un quart de siècle commence à la fois à montrer des signes évidents d’essoufflement et de paranoïa.

Arrivé au pouvoir par un coup d’Etat, plutôt une rébellion savamment soutenue par les puissances étrangères avec lesquelles il avait signé un « deal » : démocratie formelle et cessions de pétrole ; il n’a pas voulu d’une armée républicaine respectueuse des institutions qui pourrait éventuellement constituer un risque fatal, car en cas de situation de crise, elle défendrait plutôt la légalité qu’un individu. Pour sa protection, le despote tchadien s’est constitué une milice, une armée prétorienne à sa dévotion prête à écraser sur un simple ordre, même illégal.

Curieusement, avec l’évolution d’une longue situation, l’autocrate n’a plus confiance en personne, c’est pour cette raison qu’il a massivement à tort et à travers mis à la retraite, dégradé, déflaté les militaires parmi les plus méritants en vue de recruter des jeunes à sa dévotion. C’est pour la même raison qu’il est en train d’envoyer les soldats tchadiens comme des mercenaires à tous les théâtres d’opération.

En dépit de tout cela, sa plus grande phobie est le syndrome des corps expéditionnaires rentrant au bercail avec un nouvel esprit incontrôlable ; cela s’est tragiquement produit ailleurs.

C’est la raison pour laquelle cette fameuse cérémonie d’accueil est préparée pour conjurer tout esprit funeste et exercer un relavage de cerveau. Mais désormais personne n’est dupe et les carottes seront certainement bientôt cuites. La vigilance est de rigueur car les signes de fin de règne sont déjà visibles pour qui sait voix ; les prisons sont pleines d’innocents : règlements de compte et décapitation de l’opposition, de la société civile, les hommes de media et ceux de droit de l’Homme, de bloggeurs, des militaires, des députés, des professeurs, des syndicalistes etc.

Quant à la communauté internationale et les puissances étrangères par real politic pour ne pas dire le retour à l’esprit de la Francafrique, après avoir fait utiliser l’armée tchadienne au Mali, a tout simplement livré le peuple tchadien, mais et pieds liés à l’ogre Idriss Deby Itno.

Il ne faut pas oublier que le verdict de l’Histoire est implacable.

 

 

 

Fait le 15 Mai 2013

Le Coordinateur Général Provisoire