Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

R E P U B L I Q U E        D U            T C H A D

===========================

U N I O N      D E S          F O R C E S     P O U R    L E    C H A N G E M E N T

(U   .   F   .   C)

 

COMMUNIQUE  DE PRESSE: N° 001/UFC/COR-NAT/PP/0010

Relatif à l’arrestation du COLONEL DJIBRINE DASSERT

Président du MPRD.

 

     La Coordination de l’UFC prend acte de l’arrestation du Camarade le Colonel DJIBRINE DASSERT,  Président du MPRD en date du 08/1/2010.

Toute lutte politique dans les conditions de dictature comme celle prépondérante au Tchad comporte des risques multiples – arrestation arbitraire, torture, disparition – et le cas encore frais dans nos mémoires du Secrétaire Général du Parti pour les Libertés et le Développement (PLD),  Ibni Oumar Mahamat Saleh nous confronte à cette cruelle réalité tchadienne.

La lutte armée encore plus que la lutte politique  dans ce contexte de terreur et d’Etat voyou, implique l’imminence de tels risques. Et pourtant, refusant la soumission et l’avilissement, courageusement, avec abnégation, des hommes et des femmes acceptent d’affronter ces périls au nom de la LIBERTE et du profond attachement à leur pays.

Cette arrestation brandie comme un trophée par le régime dictatorial de N’Djamena n’entame en rien notre détermination à mener la lutte de libération nationale à son terme, c'est-à-dire l’anéantissement total de ce système abject que dirigent le criminel Idriss Deby et ses alliés nationaux et internationaux.

Au colonel Hamouda Béchir  hier et au Colonel Djibrine Dassert aujourd’hui, nous disons : La lutte continue, La victoire est certaine.

    La Coordination de l’UFC exhorte l’opposition armée divisée par des querelles byzantines à se ressaisir en s’impliquant véritablement dans la lutte que mènent présentement les Forces combattantes du FPRN/UFC et celles du MPRD en territoire national contre le régime dictatorial de DEBY.

     Enfin, la Coordination nationale de l’UFC lance un appel pressant aux différentes Organisations des droits de l’homme et aux Pays directement impliqués dans la crise tchadienne d’intercéder auprès des Autorités locales afin que la vie de tous les opposants politiques et les prisonniers de guerre soit garantie conformément aux conventions internationales dont le Tchad est signataire.

 Fait, le 17/01/2010

Pour le Coordinateur National, le PORTE Parole de l’UFC,

GAILETH GATTOUL BOURKOUMANDAH