Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

02/08/2010 16:14 GMT

NENE-DAKAR-1.jpgDakar, 2 août (APS) - Des opposants tchadiens exilés au Sénégal ont posé, lundi à Dakar, leurs conditions pour aller vers des négociations en vue de parvenir éventuellement dans leur pays à ‘’un accord pérenne autour d’une table ronde inclusive’’.

’’L’opposition tchadienne en exil et ou armée acceptera d’aller vers des négociations que si des préalables plus que nécessaires ont été imposés pour éventuellement parvenir à un accord pérenne autour d’une table ronde inclusive’’, a notamment indiqué Néné Ehemer.

M. Ehemer, un juriste tchadien, s’exprimait lors d’une conférence de presse organisée au siège de la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (RADDHO) par des opposants tchadiens en exil au Sénégal.

La rencontre avec les journalistes était organisée, selon ces initiateurs, ‘’pour éclairer l’opinion publique sénégalaise, la communauté africaine et internationale sur la grave situation dans laquelle vit le peuple tchadien’’.

Entre autres préalables, le juriste tchadien a cité ‘’le vote par le Conseil de sécurité de l’ONU d’une résolution contraignante à l’égard de chacune des parties à l’image de celle votée pour le cas de la Côte d’Ivoire’’.

‘’Cette résolution, a-t-il dit, devrait aussi donner un délai à partir du vote pour l’organisation et le lancement de cette table ronde inclusive sous son égide dans un pays non limitrophe du Tchad’’.

‘’La désignation conjointe d’un médiateur de l’ONU, de l’Union africaine et de l’Union européenne et d’un collège d’observateurs, chargé en toute indépendance de suivre le processus et de dénoncer les manquements’’ est l’autre préalable fixé par les opposants tchadiens en exil pour ‘’accepter des négociations’’.

SG/SAB

 

Dakar: Néné Ehemir sur la Radio Convergence Fm: ecoutez