Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

 conv-amld-idhp.JPG

La salle de conseil de la faculté des sciences juridiques et politiques de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), a été choisie comme un cadre approprié pour accueillir l’Alliance pour la Migration, le Leadership et le Développement (AMLD), et l’Institut des Droits de l’Homme et de la Paix (IDHP), organismes d’importance capitale, dirigés respectueusement par deux femmes professeurs et universitaires à savoir : Pr Ndioro Ndiaye (AMLD) et Pr Amsatou Sow Sidibé (IDHP)


La résolution 1325, adoptée à l’unanimité  en 2000 par les Nations Unies, s’intéresse particulièrement à la situation des femmes en zones des conflits. Elle se fixe pour objectif de protéger les droits des femmes et leur implication dans le processus de résolution de paix.

Prenant la parole, Mme Amsatou Sow Sidibé, a déclaré que : « cet enseignement est fondamental dans la mesure où il aidera à la compréhension des instruments juridiques d’une importance capitale »

Mme Ndioro Ndiaye pour sa part, a fait savoir : « ce projet entre dans le cadre de note volonté permanente d’aller à l’avant à la recherche de mieux être aux problèmes des femmes et de nos populations »

La pertinence de l’enseignement en Master II vise à  prendre en charge la protection des femmes et leur rôle stratégique dans l’ensemble du processus de paix. Cet enseignement est  destiné aux étudiants, aux acteurs de la société civile en vue de les accompagner les cibles dans la rédaction des rapports périodiques  pour asseoir une masse critique des personnes qui vont œuvrer en faveur de la prévention, résolution des conflits et la consolidation de la paix.


 

 

 

Rédaction du blog de makaila