Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info: Médiation dans la crise libyenne -la France tente sa partition pour trouver une issue politque. Elle accueille une rencontre entre Fayez al-Sarraj, président du conseil libyen et Khalifa Haftar, commandant de l'armée libyenne//Emeutes à Moundou pour empêcher le transfert du Maire, Laokein Médard// Moundou- l'avocat de l'ancien Maire, harcélé et activement recherché //Affaire Laokein Médard- plusieurs partis politiques appellent dans un communiqué de presse à sa libération // L'interview de l'opposant tchadien, Saleh Kebzabo sur TV5 afrique reportée à lundi //

Géo-localisation

Publié par Mak

sow.jpg

sow-2.jpg

sow-v.jpg

 

Jeune blogueur guinéen, Alimou Sow, est l’auteur du blog : « Ma Guinée Plurielle », partenaire de Mondoblog à Radio France Internationale (Rfi).Il vient d’être consacré meilleur blog francophone à l’issue d’une compétition internationale organisée par la radio allemande  Deutsche Welle.

De retour à Conakry,  Alimou Sow a convié ses amis et soutiens pour présenter le résultat de son trophée qu’il a remporté en Allemagne devant d’illustres célébrés de la blogosphère planétaire.

Le jury international du concours « Best Of Blogs », 2013, a rendu son verdict en portant son choix sur Alimou Sow dont le blog est apprécié au dé là des frontières de sa guinée natale.

Dans son blog, Alimou, aborde des thématiques qui retiennent l’attention de la société. Deux de ses articles ont séduit les membres  du jury à ce concours notamment :

http://lims.mondoblog.org/?p=534

http://lims.mondoblog.org/?p=553

Chargé de communication à l’Union Européenne, Alimou Sow, sait éviter l’amalgame entre  sa personne de blogueur passionné à sa fonction professionnelle.

Son blog : « Ma Guinée Plurielle », fédère  les composantes sociologiques de sa nation qu’il aime autant, comme en attestent les éloges et témoignages des participants à cette cérémonie à son égard.

Bonne chance et bonne continuation cher Alimou !

 

La rédaction du blog de makaila