Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak

Il faut prendre l'affaire très au sérieux, même si leur marge de manoeuvre est faible. Il faut les avoir à l'œil. Depuis un certain temps, des individus se réclamant du Sud du Tchad n'ont pas d'autres tribunes que le net pour diffuser des messages à caractère hautement raciste.
 
 
Ces gens prétendent créer une République du Sud-Tchad, débarrassé de toute présence nordiste. Il s'agit d'un véritable pogrom qui ne dit pas son nom qui couve dans la tête de ces assoiffés de sang humain. Leur discours a un ton et un accent très naziste, très hitlérien, à peu près. Hitler s'est assigné une mission : créer un vaste ensemble européen, débarrassé des Juifs. Pour cet homme, les Juifs sont à l'origine de tous les maux. Il faut s'en débarrasser le plus rapidement possible en organisant un massacre à grande échelle. La suite de l'histoire, tout le monde la connaît.
 
Entre 1939 et 1945, environ six millions de Juifs ont trouvé la mort par la seule volonté d'un seul homme. Six millions  de personne ! C'est à peu près la population de tout le Tchad au milieu des années 80. Et voici que tristement, cette idée hitlérienne inspire des gens dans un endroit inattendu : le Tchad. Sauf qu'ici au Tchad, il n'y a pas de Juif. Mais toute population est désignée comme le mal qu'il faut éradiquer par tous les moyens : ce sont ceux qui ont la seule malchance d'avoir des ancêtres originaires du nord du pays, ceux qu'on appelle "les nordistes". Eh oui, le discours n'a rien à envier aux allocutions hitlériennes :  "les nordistes sont à l'origine de tous les maux au Tchad.
 
Depuis qu'ils sont aux affaires, plus rien n'avance (entendez au sud). Ils sont tous riches, ils roulent tous dans des voitures de luxe. Dans l'administration, ils oppriment les sudistes qui sont traités comme des plantons alors que ce sont sudistes qui sont les diplômés. La richesse des nordistes a une seule origine : l'exploitation sauvage des richesses du sud. Les nordistes ne fournissent aucun effort. Ils ne font que profiter du pouvoir qu'ils ont, yan yan gni yan yan yan...". La solution ? "conquérir l'indépendance du sud. Construire un Etat du sud du Tchad débarrassé de toute présence de personne ayant une ascendance nordiste". Comme dans l'Allemagne nazi de 1933. Dans le dernier tract diffusé sur le net, ils reprochent même aux nordistes qui sont au sud de se mettre à apprendre les langues locales. Ils reprochent aux nordistes résidant à Sarh ou à Moundou de se réclamer Sarhois ou Moundoulais. Mais si ! Qu'on le veuille ou non, un individu, dont les parents sont originaires de Fada, né à Moundou, qui y a passé toute son enfance et son adolescence jusqu'à l'âge adulte, est un Moundoulais au plein sens du terme ! Mais les ânes ne comprendront jamais ce raisonnement. ils diront : "si ses parent sont originaires de Fada, il n'est pas Moundoulais, il n'a qu'à retourner à son Fada natal".
  
Parlons du fameux référendum. Les indépendantistes sudistes dans leur délires, proposent l'organisation d'un référendum pour l'autodétermination du sud du Tchad. Ils oublient une seule chose : l'organisation d'un référendum, digne de ce nom, avec des résultats fiables, ne peut se concevoir que dans un régime respectable qui tient compte de l'avis de son peuple. Ce n'est pas le cas au Tchad. Alors, sous quel régime, ces gens veulent organiser leur réferendum pour l'autodétermination du sud du Tchad ? Des reférendums ont eu lieu au Tchad sous Déby avec des résultats que l'on connaît. Comparaison n'est pas raison. Le Tchad n'est pas le Soudan. Le referendum pour l'autodétermination du sud-Soudan a eu lieu avec l'accord des dirigeants de Khartoum, ce qui n'est pas le cas au Tchad. Jamais Déby n'accepterait une telle idée au Tchad. Ou alors, il l'accepterait en tendant un piège aux indépendantistes.
 
Le reférendum aura lieu, mais avec des résultats qui sont comparables au reférendum qu'il a organisé sur la modification de la constitution afin d'être président à vie au Tchad. Rappelons-nous toujours, que nous sommes dans un monde en compétition à l'échelle planétaire. Les grandes puissances guettent nos moindres fissures, nos moindres propres failles pour s 'infiltrer parmi nous pour semer le bordèle et piller nos richesses. Déby doit sa longévité sans précédent au pouvoir aux grandes puissances. Tant qu'il préserve leurs intérêts, il est président à vie au Tchad. S'il meurt, ils lui trouveront un remplaçant. Rêver d'un sud indépendant est la plus mauvaises idée, la plus catastrophique qu'on puisse avoir au Tchad. C'est se prêter au jeu de l'Occident qui aiment bien jouer avec nos sensibilités ethniques et régionales. J'ai souvent un sourire au coin des lèvres, quand je lis les écrits des indépendantistes qui affirment qu'ils ont des contacts en Europe et en Amérique qui les soutiennent dans leur vélléité de prendre l'indépendance au sud du Tchad. Il faut être bourrique pour croire à ces chimères. Le Blanc ne fait rien pour rien. S'il vous dit : "en avant, je vous soutiens dans votre lutte pour l'indépendance du sud du Tchad, il ne le fait pas par charité humaine. Il a des calculs politiques et économiques dans sa démarche. Citons Laurent Gbagbo : "Dans un monde de compétition, il est illusoire de croire qu'un peuple peut assurer le bonheur parfait d'un autre peuple; l'histoire ne donne aucun exemple de ce type". Cette remarque de Gbagbo s'adresse surtout aux ânes qui se disent sudistes et qui nous gavent sur internet de propos délirants du genre "nous avons des soutiens en Europe et en Amérique dans notre démarche pour l'indépendance du sud du Tchad". Tout au plus, les Occidentaux utiliseront ces gens comme un chantage face à Déby afin qu'il leur obéisse au doigt et à l'oeil. Tout au plus! Et en attendant, Déby est au pouvoir à vie. 
  
Nous accusons un retard mental très sérieux en Afrique. Nous avons toujours tendance à oublier que nous sommes dans un monde en compétition à l'échelle planétaire, toujours pour citer Gbagbo. Tant que nous ne nous rendrons pas compte de ce fait, nous serons toujours la risée du reste du monde. A l'heure actuelle, il n'y a que l'Afrique qui subit les leçons de démocratie de la part de l'Occident. On ne parle pas d'apporter la démocratie en Chine ou en Russie. La Côte d'Ivoire, la Libye ont subi et subissent des bombardements sous prétexte qu'on veut protéger les populations civiles. Pendant ce temps Bachar El Assad fait ce qu'il veut. On tarde à venir protéger les populations civiles Syriens. Cherchez l'erreur. Israël, le maître du monde, est l'allié de El Assad. Cet Israël est en train de mener des représailles disproportionnées en territoire palestinien faisant des victimes innocentes sans que la "communauté internationale" ne pipe mot. La constitution d'un vaste Etat fort sur le plan économique et social devrait être notre principal préoccupation. Copions sur l'exemple d'Israël. Pourquoi ce petit Etat de rien du tout se permet ce qu'il veut sur la planète ? Parce que Israël a compris et tirés les leçons de l'histoire.
  
Revenons au problème brûlant : le nazisme infiltré au sud du Tchad. Nous devons nous y opposons de toute force. Il est inadmissible au 21e siècle, qu'on tienne ces genres de discours haineux. J'invite quiconque, s'il habite la France, à venir débattre avec moi, de ce sujet. On tente de faire croire que ce sont les nordistes qui sont violents. Mais ouvrons les yeux. La méchanceté, le racisme, le nazisme sont en train d'infiltrer le sud du Tchad. Les Nazi ont comme pseudo sur internet : Guy l'indépendantiste, pro-scission, etc. Ces gens ne veulent rien entendre. Ils sont impossibles à convaincre. Pour eux, tout ce que le sudiste a fait ou fait de mauvais se justifie, tandis que l'homme nordiste a toujours tort, il est à l'origine de tous les maux du Tchad. Il faut s'en débarrasser au plus vite. J'ai beau multiplié des exemples, on me dit que c'est l'exception qui jusifie la règle. Quand il y a des millions d'exceptions, ce n'est plus l'exception, c'est la règle. Les nordistes restent nombreux dans leurs villages et villes au nord. Les nordistes qui sont au sud gagnent leur pain à la sueur de leur front ! Qui me dira le contraire ? A entendre les nazi, toutes les populations du nord du Tchad se sont déversées au sud pour piller les richesses des sudistes. J'ai beau démontrer, preuve à l'appui; qu'il y a des milliers, sinon des millions de nordistes dans la galère, on balaie mes démonstrations avec des arguments fallacieux. Or, Dieu sait que le nord est toujours habité par les nordistes. Ils continuent de vivre dans leur village ou villes. Les commerçant qu'on trouve au sud comblent un vide : ils font du commerce, une activité très utile, mais qui n'attire pas les populations locales. Il y a des explications à tout cela. Passons. Je répète : rien n'empêche les sudistes de se lancer dans le commerce et d'occuper les échoppes tenues par les nordistes.
 
C'est vrai qu'il est difficile de raisonner un âne. Une seule attitude s'impose : s'opposer de toutes ses forces à ces criminels, assoiffés de sang, qui veulent s'en prendre à des gens qui ne leur ont rien fait, et qui ont comme seul tort, le fait d'être nordiste. Et bien, ces nazi me trouveront en tout temps sur leur chemin. S'ils sont assoiffés de sang, ils boiront le mien (ils ne l'apprécieront pas, je le sais) avant de boire le sang qu'ils délectent tant : le sang nordiste. La vigilence est de mise.
 
Aux nordistes et sudistes raisonnables, je dis : patience. En réalité, il n'y a qu'une infime minorité insignifiante qui profite des richesses du pays. Contrairement à ce qu'on veut à tout prix nous faire avaler cru, ce ne sont pas tous les nordistes qui profitent du pouvoir de Déby. Les nordistes comme les sudistes veulent la paix. 
En cas de guerre, les nordistes sont les premiers perdants : au moindre désordre, on pille les boutiques et tout ce qui est marchandise, appartenant essentiellement aux nordistes. La guerre de février 2008 est un bel exemple. Le marché central de N'djamena a été incendié, pillé. La majorité des perdants sont les nordistes. 
Les nazi me rétorqueront volontiers que c'est une bonne chose que ces gens aient tout perdu puisqu'ils n'ont pas acquis honnêtment ces biens. Tchadiens, Tchadiennes, si on nous voulons écrire une page utile dans l'histoire de notre pays, il faut lutter de toutes nos forces.
Toujours pour paraphraser Gbagbo, je dirais que si en France par exemple, les gens sont plus ou moins libres, c'est parce que leurs ancêtres ont lutté contre les pouvoirs les plus barbares pour arracher leur liberté. Aujourd'hui, les enfants de France vivent de la sueur de leurs ancêtres. Nous aussi, nous devons lutter pour renverser toute autorité autocratique. Utilisions internet comme les Tunisiens et les Egyptiens. Plutôt que d'utiliser internet pour diffuser des messages de haine, nous devons utiliser internet pour diffuser un message d'unité, afin de renverser le pouvoir à vie de Déby, pour construire un Tchad nouveau, plus juste, où un Guy se sentirait heureux aux côtés d'un nordiste musulman sans pisser dans sa culotte sous l'effet de la peur. Nous devons construire un Tchad juste où les insultes et considération tribalistes constitueront un délit passible d'une lourde peine, comme dans les pays développés. C'est le seul moyen de rassurer et de rassembler les sudistes qui, au cours d'une altercation avec un nordiste, entendant le mot "abit", courent vers un ordinateur pour diffuser des messages réclamant l'indépendance du sud du Tchad.
 
BELEMGOTO MACAOURA