Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flash Info:vers des grèves multi-sectorielles au Tchad,Idriss DEBY n'aura pas de répît //

Géo-localisation

Publié par Mak


De nombreux tchadiens tentent de faire prévaloir que AhmaD Bachir est un redoutable ennemi de la République et qu'il a des mains souillées de sang et de crimes inouïs. En tant que spécialiste tchadien en parapsychologie et psychologie comportementale, je puis vous dire que Ahmat Bachir est une tare de la société et il doit son comportement agaçant et impoli comme celui d'un enfant élevé dans un orphelinat à son propre passé qui ne serait pas heureux. C'est le propre de tous les persécutés et autres vas- pieds-nus qui ont Zune enfance difficile. Pour Bachir, il se dédouble que non seulement sa vie fut douloureuse mais ses couches et ses origines furent également douloureuses. L'ex-vendeur de thé à la criée près du commissariat Central est devenu le patron de tous les policiers. Il faut obligatoirement s'attendre à un trouble de caractère chez un tel gars qui, contre toute attente, viole les hiérarchies pour atterrir au sommet de l'Etat. Prenez un nain et faites-le monter sur une colline, certainement l'altitude lu donnera des vertiges. C'est le cas de notre fils adultérin Bachir qui perd les pédales.
Regardez la télé et écoutez-le entrain de répondre au journaliste: il perd tout contrôle de lui, devient un clown de cirque, un épouvantail abject et un singe imitateur de l'autorité digne de Napoléon. Observez les plissements de son front, les remuements de ses lèvres et son regard de ouistiti, tout en lui traduit une personnalité pathologique et un individu mal élevé tel un enfant grandi sous les dérives d'une grand-mère elle-même probablement ivrogne et péripatéticienne.
Albashir est donc un névrosé psychiatriquement compréhensible. C'est un comédien sans comédie qui endosse la responsabilité e basses besognes. Seule voie de sa réussite sociale.
Inutile de le voir comme un homme dépositaire de ses propres facultés mentales. C'est un homme atteint de crétinisme et sa chute sera aussi vertigineuse que son ascension.


Laissez-le piailler et il n'est pas le seul malheureusement car d'autres détractés de son espèce gèrent nos ministère dans une descente au ridicule.

Mallaye Tebro
Spécialiste en psycho-socio-médicale
Université de Zurich